Feb
18
CARTE JUDICIAIRE ET CREDITS

Les Décrets programment, hélàs,la supression des TRIBUNAUX DE GRANDE INSTANCE de TULLE et ABBEVILLE et donc des Barreaux de TULLE et ABBEVILE dont nos Confrères Patricia CHARMEY ,Sylvie LORE et Laurence LERAILLE sont membres.

Pour supprimer, construire, il faut des crédits...

La lutte n'est pas terminée, puisque les avocats ont décidé de contester les Décrets devant le Conseil d'Etat.

Le recours n'est pas suspensif.

Mots-clés: 

Commentaires

Nous battrons jusqu'au bout pour démontrer l'absurdité de la suppression de nos TGI.

Le département de la SOMME voit les TGI d'ABBEVILLE et de PERONNE disparaître. Il n'y subsiste plus qu'1 seul TGI (celui d'AMIENS) déjà asphyxié par un trop grand nombre de dossiers.

Dans le département voisin, celui de l'AISNE qui comporte pourtant moins d'habitants que dans la SOMME, ont été préservés les 3 TGI.

Quelle est donc la logique suivie par la chancellerie? Quelle est donc la fameuse économie pousuivie puisque le TGI d'AMIENS ne peut pas marériellement absorber 2 autres TGI? Il faudra donc batir, construire, tout en continuant à entretenir les locaux transformés en TI renforcés.

Le TGI de TULLE a fait l'objet ces trois dernières années de travaux pour 1 Millions d'euros. Le TGI de BRIVE est aujourd'hui incapable de loger son personnel. Que va-t-il se passer en 2010 ?

dans le combat des barreaux

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA