Jul
05
Gérard PHILIPPE, Luis BUNUEL, la rencontre

l'ultime.

Gérard PHILIPPE décédait en novembre 1959, peu de temps aprés avoir achevé le tournage de " La fièvre monte à EL PAO".

En Amérique du Sud, une dictature,un pénitentier, chaleur moite, tension...

Gérard PHILIPPE, évanescent, intellectuel idéaliste, pris dans ses contradictions

Maria FELIX , imposante beauté mexicaine, amoureuse de Gérard PHILIPPE, et convoitée par Jean SERVAIS.

Jean SERVAIS, trés méchant,mais aussi trés classe, et vulnérable.

Le film, dans un trés beau noir et blanc, a des accents tragi-comiques.

Dans un titre de ses derniers films, BUNUEL indique : La liberté est un fantôme. L'homme poursuit ce fantôme, croit l'attraper, et il ne lui reste dans les mains qu'un peu de brouillard.

C'est vrai, dans ce film, pour tous les protagonistes, et, notamment, pour Gérard PHILIPPE.

Fatigué lors du tournage, Gérard PHILIPPE apparait bien seul.

Commentaires

Un film à contre emploi pour Gérard Philippe ... On est loin de Fanfan

( 1946) de Claude AUTANT LARA, avec Micheline PRESLE,

loin de Monsieur RIPOIS de René CLEMENT ( 1954)

et loin encore...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA