Nov
02
hier, 1° novembre

Comme un point sur un i,

la tête crânement perchée,

rectiligne naturellement,

jeunesse , tu t'avances.

Imperceptiblement, le point va se rapprocher du i

jusqu'à ne former plus qu'un.

Arrondi, tordu, le i va rapetisser.

Grandis toi, tire sur ta tête,

Lutte contre la pesanteur,

dit le prof de gym

La terre m'appelle, disait une parente des temps anciens.

Long est le chemin du cimetière,

C'est le bout du monde.

Et ceux,que nous venons visiter,

qui nous sont chers,

ils sont arrivés au bout du monde.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA