Dec
20
L'horreur de l'enfance

à travers deux films de Michael HANEKE:

- " Caché" ( 2005)

- " Le ruban blanc" ( 2009)

____________

Dans " Caché" un couple d'intellectuels aisés, Georges ( Daniel AUTEUIL) et Anne ( julliette BINOCHE) est harcelé

par l'arrivée à leur domicile de cassettes intimes et significatives.

Angoissé, Georges, qui est visé,voit ressurgir dans sa mémoire, un souvenir refoulé de son enfance, avec un sentiment

de culpabilité, qu'il repousse.

Injustice, et le spectre du massacre du 17 octobre 1961, lors de la manifestation, à PARIS, de la Fédération de Libération Nationale de l'Algérie.

Dans " Le ruban blanc", l'ancien instituteur raconte.

C'était juste avant la guerre de 1914, dans un village allemand protestant, un village hiérarchisé, avec le baron ( Ulrich TUKUR) et son domaine, le régisseur, le pasteur ( Burghart KLAUSSNER)paysans, médecin et sage-femme.

Des évènement étranges, criminels,et inexpliqués,

Une société rigide, cruelle, une éducation répressive et humiliante, sévices,viol, inceste...

Le film, dans un splendide noir et blanc, est sobre et élégant.

Admirables scènes pour suggérer détresse, résignation, révolte.

______

Ces deux films, glacial ( Caché), froid ( Le ruban blanc) laissent au spectateur la liberté d'interprétation

Ils lui confèrent, aussi, un sentiment de malaise.

Mots-clés: 

Commentaires

Des films à faire déprimer le père Noël!

une publication sur ce sujet, chère Sylvie.

La multinationale d'Atlanta n'a pas inventé mais détourné à son profit l'image du Père Noël en teintant de rouge le manteau du malheureux...C'était dans les années 20...Par la suite, cette même firme a détourné les Jeux Olympiques, mais ce n'est pas le sujet.

merci, Dominique, de ces précisions.

Depuis 1920, le Père Noël a été, quelque peu, bousculé, déjà, par une charmante et surprenante chanson de Pierre PERRET" Noël Noël, n'oublie pas mes cadeaux, que mon petit papa sorte, enfin de prison... que ma grand mère, beurrée comme un p'tit lu... Noël, Noël" et par Patrice LECOMTE, qui a osé dire " le Père Noël est une ordure"

joyeux Noël!

A la fin d'une consultation, mon médecin, qui doit avoir 48 ans, prononce d'une voix blanche ces simples mots.

Je lui réponds " Elle avait la maladie d'Alzeimer".

Il me dit " Cela fait de la peine".

Il ajoute " C'était une grande actrice"

Je rajoute " Elle était très sympathique, elle avait du charme;

Elle a joué des Docteurs " Mourir d'aimer" ( non c'était un professeur de lettres)

" Docteur Françoise GAILLAND". je n'ai pas vu ces films."

Annie GIRARDOT jouait dans " Caché".

Elle incarnait la mère de Daniel AUTEUIL, rongée par le remord et enfouissant ses souvenirs.

Je ne l'ai jamais vu au théâtre. J'aurais voulu la voir dans " la machine à écrire" de

COCTEAU.

Je me souviens d'elle dans " l'homme aux clés d'Or" de Léo JOANNO, avec Pierre FRESNAY.

Elle y était jolie, élégante, femme fatale.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA