Nov
05
La CIMADE vous invite à une manifestation virtuelle...

contre le projet de loi de BESSON qui restreint les droits des étrangers.

Ce projet adopté par l' Assemblée, doit être discuté au Sénat

http://www.pourquellenepassepas.org/minisites/pourquellenepassepas

Mots-clés: 

Commentaires

pour ce lien sur cette manifestation virtuelle.

1ère étape de la manifestation virtuelle contre la loi Besson à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Le projet de loi Besson oublie les travailleurs et travailleuses sans papiers !

Depuis le 7 octobre, jour international du travail décent, 500 travailleurs et travailleuses sans papiers occupent la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

Mobilisés depuis près de deux ans, ils demandent des critères objectifs, clairs et précis de régularisation par le travail. Seule l'inscription dans la loi de ces critères permettra de protéger les travailleurs et travailleuses sans papiers des pratiques arbitraires des préfectures.

Cependant, alors que l'opinion publique a reconnu la légitimité de ces revendications, le gouvernement s'est contenté de proposer des textes flous, de moindre valeur juridique. Et alors même que le sénat s'apprête à discuter le cinquième projet de loi sur l'immigration en sept ans, rien n'y est dit sur la régularisation par le travail !

Les seules mesures proposées sont de nouvelles sanctions aux employeurs. Mais pour lutter contre l'exploitation des travailleurs et travailleuses sans papiers, il faut d'abord leur reconnaître leurs droits !

Parce que ce projet de loi ne propose aucune avancée législative sur la régularisation par le travail, parce qu'il ne précise que des mesures répressives contre les étrangers en situation irrégulière, nous demandons aux sénateurs de ne pas approuver ce texte en l'état.

qui constitue un éclairage du projet de Loi et de la mobilisation nécessaire pour éviter que le Sénat ne la vote.

Chacun peut écrire une lettre à la commission des lois du Sénat:

http://www.pourquellenepassepas.org/minisites/pourquellenepassepas/rubri...

qualifié de "Loi de la Honte" par la Cimade:

http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/projets/pl2400.pdf

Tout est dit: "L'immigration est une chance, si elle est maîtrisée. L'immigration est

un facteur de progrès, si elle conjugue l'intérêt du migrant, l'intérêt du pays

d'accueil, et l'intérêt du pays d'origine."

A croire que ce sont des immigrés de "bonne" souche qui ont matérialisé l'idée de tels textes!

Réellement une chance pour la France?

Venez voir les jungles près de chez nous...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA