Sep
06
Les sans dents

Quelle horrible expression!

Ces trois mots ont -ils été prononcés?

Peu importe, ces trois mots ont traversé les partis, les frontières.

Le monde entier s'en est emparré.

Les pauvres se sont sentis plus pauvres.

La révolte gronde.

Et celle qui a inscrit ces trois mots dans un ouvrage indigne, feint de s'étonner  du retentissement de ces trois mots.

Son livre se vend comme des petis pains.

Vengeance et haine contre un Président de la République en difficultés font recette.

 

 

 

Mots-clés: 

Commentaires

C'est l'ouvrage  (moi je l'ai lu) d'une femme déçue, baffouée, qui dit sa vérité. Vengeance oui, haine non.

C'est autre chose la haine.

je ne l'ai pas lu.

Je ne veux pas enrichir VT.

Mais haine et vengeance sont bien proches, comme la volonté de nuire.

 

Vous n'avez pas lu, et vous jugez.

C'est le travers de notre profession aussi. Ce qui fait des ravages.

Lisez, volez le livre si besoin est, et ensuite vous pourrez parler et écrire.

Il est vrai que cette femme a été bafouée comme personne ne l'avait été auparavant et il importe peu que sa vengeance s'applique sur un PR.

Il a triché avec elle : elle a raison de lui rendre la pareille.

Ce qu'il faut souligner surtout, c'est qu'il a triché avec elle comme il a triché avec la France : c'est pour cela que le livre intéresse tant. C'est le jeu de miroirs qui percute....

Je ne vois aucune raison pour que VT ait menti.

Des lors, on doit admettre qu'il a bien qualifié les pauvres de "sans dents", dans un moment de relachement, sans barrière ni tabous, mais sans se rendre compte que l'expression trahissait le tréfonds de sa pensée. Ce qui a choqué sa partenaire !

Un peu comme quand les racistes lachent " nègre " (pour les africains) ou "frisé" ( pour les maghrebins ) ou lorsqu'ils affirment que les massacres de l'État Islamique d'Irak sont l'oeuvre des "Musulmans"....

Ces expressions trahissent toute le fond de la pensée !

Il est donc patent que :

FH a bien dit les " sans dents"....

FH n'aime pas effectivement les pauvres,

FH s'est défendu sur la question de savoir s'il est vraiment socialiste dans le tréfonds de son coeur.

Mais des lors que la question est posée, c'est déjà y répondre !

Ce livre montre clairement qui est vraiment ce Président pretendument socialiste, qui dissimule sa véritable nature.

Un Président normal.

CQFD.

que c'est comme ça et ça se discute pas !

Partez !

PARTEZ TRES VITE !

Dis, t'attends quoi pour déguerpir ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA