Feb
06
Liberté, Egalité, Fraternité

Lorsque l'on se rend à la Maison d'arrêt de la Santé, venant du métro Glacière, on

longe le mur de la Santé pour arriver au guichet, où l'on justifie de son droit d'entrée.

Si d'aventure, on vient du trottoir d'en face,si l'on s'immobilise et que l'on lève les yeux vers le fronton, on lit, gravé dans la pierre " Liberté, Egalité, Fraternité".

La réalité dans les prisons est bien éloignée de cet idéal républicain.

Dans son Editorial du 16 janvier 2009 intitulé " Les prisons de la honte"paru dans le Bulletin de l'Ordre des Avocats de Paris, Christian CHARRIERE-BOURNAZEL, Bâtonnier de l'Ordre, aprés avoir rappelé que le contrôleur des lieux privatifs de liberté, Monsieur DELARUE, dans son rapport, précise même que les cours de promenade sont des lieux de non-droit où le pire se produit, entre les violences morale et les sévices physiques, écrit:

" Nous avocats,nous ne pouvons accepter plus longtemps, quels que soient les crimes qui ont conduit une "personne en prison, que s'ajoutent à la privation de liberté, de telles souffrances que la vie en devienne "insupportable.Nous autres avocats, nous ne pouvons acccepter que les Juges prononcent une peine qui ne "prenne pas en compte l'atroce réalité de son exécution.

" J'ai chargé la commission pénale de l'Ordre de réfléchir aux moyens de mettre en face de leurs "responsabilité nos magistrats afin qu'aussi longtemps que les choses n'auront pas changé, ils refusent de "cautionner un système de châtiment qui ne peut que révolter la conscience universelle.

"Nous taire ou nous abstenir équivaudrait à nous rendre nous mêmes complices de cette indignité"

Commentaires

J'aimerais savoir à combien d'euros la FRANCE a été condamnée par les juridictions française ou européenne.

Le montant des condamnations aurait peut être pu à faire au moins des travaux de modernisation

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
http://gilles.huvelin.avocats.fr

je veux savoir svp, combien ???

j'ai publié un billet récemment, sur le livre écrit par une psy sur sa pratique à Fresne, et qui rejoint ce constat.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA