Feb
18
Madame Simone VEIL et le devoir de Mémoire

Souhaitons que Madame Simone VEIL, Présidente d'honneur de la Fondation pour la Mémoire de la SHOAH soit entendue.

Le projet contestable de faire prendre en charge la mémoire d'un enfant de la SHOAH par un enfant de l'école primaire soulève la polémique.

Aucune décision, aussi sensible, ne pourait être prise qu'aprés concertation tant avec la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, qu'avec des personnalités comme Madame Simone VEIL et Monsieur Robert BADINTER,des médecins, des psychologues, des enseignants des sociologues...

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA