Oct
23
Pas de place pour tout le monde sur les marches du PALAIS

à PARIS, à 13 heures.

Robes rouges avec rabat de dentelle ou rabat classique, robes noires...

Ceux qui n'avaient pas trouvé place sur les marches, se tenaient dans la cour ou dans le hall du Palais

Des pancartes " Justice bafouée".

Les avocats, en la personne du Bâtonnier de Paris, Christian CHARRIERE BOURNAZEL et du Président du CNBF Paul Albert IWEINS se sont exprimés.

" Les magistrats ne sont pas dangereux et les avocats ne sont pas des gueux " a lancé Christian CHARRIERE BOURNAZEL, trés applaudi.

Représentants des services sociaux, des greffes et des services pénitentiaires soutenaient le mouvement, ainsi que des avoués à la Cour.

Mots-clés: 

Commentaires

...de la Commune.

IWEINS est le chef du CNBF dites-vous?

je crois même que c'est son second mandat.

Voir des magistrats en robe rouge se révolter, même si c'est trés calmement, c'est impressionnan et réconfortant.

Grâce a été rendue à Rachida DATI d'avoir permis l'union des professionnels du droit contre elle.

Nom: 
manuella
Site: 
http://

bonjour maitre poukoi ce silence sur le forum

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA