Mar
27
Un film réjouissant...

... vif et bien mené...

" les femmes du 6° étage"

La confrontation,avant 1968, de la bourgeoisie parisienne huppée avec les bonnes espagnoles du 6° étage.

Les patrons, Fabrice LUCCHINI, qui incarne un agent de change, et Sandrine KIBERLAIN son épouse, provinciale distinguée, oisive et épuisée, sont fabuleux.

Les bonnes espagnoles sont pleines d'entrain.

Les personnages secondaires, dont Madame TRIBOULET, la concierge, Madame de BROSSOLETTE, la riche cliente séductrice, et le fondé de pouvoir sont savoureux.

Philippe LE GUAY a revisité " Cendrillon" et s'est penché, avec bonheur et ironie sur ses souvenirs.

Né en 1956, il est le fils du baron LE GUAY,agent de change et le beau frère de Dominique GALOUZEAU de VILLEPIN.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA