elisabeth.guerin

Par elisabeth.guerin le 28/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 7 mois

Tout le monde s'affaire entre les palettes, à pieds, en camion, ou sur des chariots élévateurs.

Emboîtées les palettes sont repeintes en rouge vif, au pistolet, par l'iman, un magrehbin protégé par un masque illusoire, porté et retiré négligemment.

Il y a le muezzin, un africain, qui, du haut des palettes, appelle à la prière.

Il y a le chef du village des africains qui, timidement, demande le paiement des heures travaillées.

Il y a Titi, un jeune magrehbin, qui se mutile pour être un bon musulman " un accident du travail" dit - il.

Il y a les mécaniciens magrehbins qui contestent la nomination de l'iman par le patron, et découvrent, dans la violence, l'esprit syndical.

C'est ma petite entreprise, ma petite mosquée.

Les palettes se dressent, murailles rouge vif laissant passer la lumière.

Mao,le patron, qui est,en même temps, le contremaître, est un musulman prosélyte.

Il a ouvert une mosquée dans son entreprise de garage poids lourds et réparation de palettes, dans une zone bordée d'un canal, prés de PARIS.

Dans la mosquée, patron et ouvriers sont frères.

La religion est l'opium du peuple.Mais le peuple, parfois, se réveille.

Rabah AMEUR-ZAIMEUCHE, le réalisateur, incarne Mao.

" LE DERNIER MAQUIS" est un beau film, fort et nuancé.

Par elisabeth.guerin le 22/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 9 mois

c'est ce que disait Louis JOUVET dans Drôle de Drame de Marcel CARNE ( dialogues de Jacques PREVERT)

Eh!bien 12 voix attribuées par erreur à Martine AUBRY par la fédération de MOSELLE, réduisant de 42 à 18 voix l'écart entre les deux prétendantes, c'est bizarre.

nov
18

Le mariage

Par elisabeth.guerin le 18/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 6 jours

Le mariage est un contrat.

Mais c'est aussi une institution soumise aux règles légales d'Ordre Public, qui suivent l'évolution de la société.

La dissolution du mariage, d'abord impossible, n'a pu, ensuite, être fondée que sur la faute.

Si le divorce pour faute existe encore, il est supplanté par les divorces d'accord et le divorce pour séparation des époux depuis 2 ans.

Aux termes de l'article 180 du Code Civil, l'un des époux peut demander la nullité du mariage s'il y a erreur sur les qualités essentielles de l'autre époux.

La volonté des époux dans la détermination de la qualité essentielle est limitée par l'évolution de la société.

Dans une société où la liberté des moeurs est admise et où les femmes se font entendre la virginité de la future épouse ne peut constituer une qualité essentielle.

Par elisabeth.guerin le 15/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 8 mois

Un colloque sur l' Adoption s'est tenu, le 12 novembre 2008, en la Grand' Chambre de la Cour de Cassation, organisé par l'Association Française des Femmes des Carrières Juridiques.

Il y a été, également, question de l'homoparentalité.

Le pédiatre Edwige ANTIER avait toute sa place dans ce colloque

Plus que dans des familles traditionnelles le soutien psychologique s'impose.

Si petit soit l'enfant adopté, il a, déjà, un vécu qu'il faut préserver et compenser.

Il s'est entendu appelé par son prénom de naissance.

Il ne se reconnait pas dans un nouveau prénom.

Dans un orphelinat, il n'a pu bénéficié de tout l'encadrement de tendresse nécessaire.

Plus qu'un autre jeune enfant, et plus tard, il aura besoin d'être cajolé et porté dans les bras.

Il faudra lui dire qu'il est adopté, lorsqu'il sera prêt à l'entendre.

Ce qu'il ne veut pas c'est que les autres sachent qu'il est adopté.

Lorsqu'il vient d'un pays lointain, Afrique, Asie... et qu'il est impossible de cacher qu'il est adopté, les parents

devront s'attacher à bien connaître son pays d'origine et lui en parler en le valorisant.

En ce qui concerne l'homoparentalité, le Docteur Edwige ANTIER suggère le parrainage pour suppléer à l'absence de référence paternelle.

Par elisabeth.guerin le 11/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 8 mois

- dernier dimanche d'avril: journée de la déportation ( depuis 1954)

- 8 mai: armistice de la seconde guerre mondiale ( depuis 1981 )

- 10 mai: abolition de l'esclavage ( depuis 2001)

- 2° dimanche de mai: Jeanne d' ARC ( depuis 1920)

- 8 juin: hommage aux morts d'INDOCHINE ( depuis 2005 )

- 18 juin: appel du général de GAULLE ( depuis 2006 )

- 14 juillet: Fête Nationale ( depuis 1881 )

- 16 juillet: hommage aux Justes de FRANCE ( depuis 2000 )

- 25 septembre: hommage aux harkis ( depuis 2003 )

- 11 novembre: armistice de la première guerre mondiale ( depuis 1922 )

- 5 décembre: hommage aux morts de la guerre d'ALGERIE ( depuis 2003)

nov
10

COCORICO

Par elisabeth.guerin le 10/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 8 mois

Gilles SIMON vient de battre Roger FEDERER aux MASTERS CUP de SHANGHAI

Par elisabeth.guerin le 03/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 8 mois

Impossible de joindre téléphoniquement le Tribunal d'Instance de PARIS XlX°.

Une voix enregistrée vous répète inlassablement: tapez 1, tapez 2, 3, 4 5...et vous invite à patienter en musique.

Cette même voix indique que le Greffe est ouvert de 9 heures à 12 heures 30 et de 13 heures 30 à 16 heures.

Lorsque désespèrant d'un contact téléphonique, je me présente au Greffe vers 15 heures, c'est pour lire une pancarte en cuivre " A partir du 17 juillet 2008, le Greffe ne sera plus ouvert l'aprés- midi"

Selon les employés de la Mairie où se trouve le Tribunal, face aux BUTTES CHAUMONT,le Greffe manque de personnel.

Par elisabeth.guerin le 02/11/08
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 8 mois

c'est Louis GARREL, dans deux films sortis presque simultanément:

-" La BELLE PERSONNE" de Christophe HONORE

- " LA FRONTIERE DE L' AUBE" de Philippe GARREL

ou Louis le trop aimé, ou mal aimé...

LA BELLE PERSONNE:

Junie, orpheline, nouvelle élève du Lycée MOLIERE à PARIS XVl°,suscite l'amour de Otto, un autre élève et de

Nemours, le volage professeur d'Italien.

Otto,aprés avoir découvert que Nemours( Louis GARREL) lui est préféré, dans une chanson tire sa révérence.

Junie, par crainte que son amour avec Nemour ait une fin, s'enfuira.

Ce film se regarde sans déplaisir mais sans émotion véritable.

Louis GARREL y apparait ludique et romantique.

LA FRONTIERE DE L'AUBE:

Carole, la star et François, le photographe venu la photographier, sont tombés amoureux l'un de l'autre.

L'idylle est interrompue par l'arrivée inopinée du mari de Carole.

François se retrouve en caleçon sur le palier.

Carole souffre.

François rencontre, ensuite, une jeune fille fragile et lumineuse, Eve, qui lui annonce qu'elle attend un enfant de lui.

Mais François est hanté par Carole.

Le film est dans un trés beau noir et blanc.

L'écriture en est simple et intimiste.

La période Eve est filmée de façon elliptique.

Tandis que la peinture du tourment de Carole est expressionniste.

Si Laura SMET ( Carole) exprime intensément ses sentiments, Louis GARREL (François ) est plus hermétique, jeune homme moderne, léger et incertain.

On s'intéresse au bonheur de François. ( Louis GARREL)