juil
28

CIA STEFANO

Par elisabeth.guerin le 28/07/08

de Gianni ZANASI, avec notamment Valerio MASTANDREA

Un jeune guitariste d'un groupe punk-rock de ROME, se sentant désemparé retourne se ressourcer dans sa riche famille de RIMINI.

Mais, là, tout craque.

Stefano, qui n'est pas insensible à la détresse de sa famille, repartira,pourtant, alorsque l'on espère que tout peut s'arranger.

Une comédie, désenchantée, trés plaisante.

Tous les personnages sont savoureux.

Valerio MASTANDREA, qui joue Stefano est remarquable, et trés sympahique.

juil
07

Eldorado

Par elisabeth.guerin le 07/07/08

de Bouli LANNERS

Un road-movie de deux solitaires dans les paysages sublimes de la BELGIQUE.

Humour, burlesque, tendresse, surnaturel cohabitent harmonieusement dans un film dramatique, profondément sensible et humain.

Par elisabeth.guerin le 08/06/08

En hommage au réalisateur Dino RISI, qui vient de mourir, LE MONDE diffuse sur internet la fin du film " LE FANFARON réalisé en 1962.

C'est une idée géniale. Car la fin du film est bien l'aboutissement de ce film.

Plages, fêtes, sexe, voitures, sous l'oeil caustique et désenchanté de Dino RISI.

L'étudiant, débauché par le fanfaron, sans scrupules, pour une ballade en voiture de sport, ballade qui va durer tout le week end, est, enfin euphorique.

Sur la route de la corniche, ils sont à l'unisson, dans l'ivresse de la vitesse, follement joyeux et excités.

Et c'est le choc.

Rescapé, le fanfaron ne sait même pas le prénom de son compagnon.

Par elisabeth.guerin le 31/05/08

" tu as aimé?"

"assez"

"et toi, tu as aimé?"

"assez, pareil"

" est ce que le sujet est vraiment intéressant?"

Dialogue, sans enthousiasme, à la sortie de projection d'UN CONTE DE NOËL.

Jean Paul ROUSSILLON est merveilleux. Tous les acteurs, remarquablement dirigés, sont naturels et quotidiens.

La mise en scène avec rupture de tons, apartés, est plutôt séduisante.

Il y a de l'atmosphère, parfois de l'humour.

Mais l'auteur se complait dans la description de la haine irrationnelle, du manque d'amour apparent, du comportement provocateur.

Comme dans tous le fims DESPLECHIN, on est dans un monde bourgeois et cossu.

Et si le fim se voit sans déplaisir, il ne suscite pas l'émotion.

La critique, dans l'ensemble, est trés favorable à ce film

Par elisabeth.guerin le 25/05/08

Il s'agit, en effet, de l'enfance de Fritz LANG, Orson WELLES, Jean RENOIR, Alfred HITCHCOCK, Jacques TATI et Ingmar BERGMAN.

Dans un film à 6 parties distinctes, par 6 jeunes réalisateurs.

Ou, comment l'éducation, un évènement marquant ont déterminé l'oeuvre de ces 6 grands disparus.

les 6 réalisations sont subtiles.

Par elisabeth.guerin le 18/05/08

Drame, israelien de David VOLACH

Le regard de leur enfant, et un drame au bord de la Mer Morte bouleversent les certitudes religieuses du chef d'une communauté juive ultra orthodoxe et de son épouse.

Un film austère,sobre et sensible par un cinéaste qui a été élevé dans un milieu ultra orthodoxe.

Par elisabeth.guerin le 14/04/08

de Jacques DOILLON

La photo est belle,l' histoire difficilement vraisemblable

Une jeune fille qui pense beaucoup, des hommes qui pensent peu.

Le film ne rend pas heureux.

Par elisabeth.guerin le 13/04/08

de Wes Anderson, avec Owen Wilson, Adrien Brody, Jason Schwarrtzman

trois pieds-nickelés insipides.

Mais de jolies couleurs, une hôtesse et un chef de train tout à fait séduisants.

Si le film est un peu artificiel, il ne manque pas de moments de grâce et d'humour.

On flotte.

Les jeunes et les enfants adorent.

Par elisabeth.guerin le 02/04/08

Film trés fort,magnifiquement mis en scène et interprété,

une musique inspirée

dans une terre immense, aride, une volonté âpre, violence, absence d'amour;et, pourtant, il y a un enfant, enthousiaste,affectueux,qui a le sens de la Justice...d'aprés le roman "Pétrole" d'Upton SINCLAIR 1927

de Paul Thomas ANDERSON

avec Daniel DAY- LEWIS

Par elisabeth.guerin le 24/03/08

Aller au cinéma!

Impossible de voir THERE WILL BE BLOOD

A l'arrivée aux caisses du MK2 BASTILLE, il n'y a plus de places.

Un peu plus tard, à l'UGC CINE CITE LES HALLES,45 minutes avant la séance, c'est, déjà, affiché COMPLET.

Finalement, SOYEZ SYMPA,REMBOBINEZ, c'est sympa.