nov
16

DAESH

Par elisabeth.guerin le 16/11/15

DAESH, cette fois s'est attaquée aux jeunes , de tous milieux, dans leurs instants de bonheur.

C'est la première fois qu'il y a autant de victimes.

Une tragédie.

Par elisabeth.guerin le 25/04/15

aujourd'hui, à 15 heures, une manifestation contre la peine de mort, et pour  sauver Serge ATLAOUI, a réuni du monde.

Deux équipes de candidats au Bâtonnat, mais aussi, Jean Yves LEBORGNE rerésentant le Bâtonnier,  Hervé TEMINE photographié et interwievé, Etienne  TARRIDE, Bernard CAHEN et des avocats dispersés dans la foule.

 L'avocat Richard SEDILLOT,la chanteuse ANGGUN , le représentant de la mairie Patrick  KLUGMAN,qui est, aussi, avocat, Jean Yves LE BORGNE , le directeur d'Amnesty, Nathalie ATLAOUI, soeur de Serge se sont exprimés.

Sabine ATLAOUI a parlé depuis l' Indonésie.

Une organisatrice m'a demandé si j'acceptais de tenir une pancarte " sauvons Serge ATLAOUI - contre la peine de mort."

Et voilà, j'ai tenu en l'air ma pancarte.

Espérons que cette manifestation, sous le signe de l'Espoir, aura  un effet positif.

 

 

 

 

 

Par elisabeth.guerin le 10/01/15

Saluons le courage et l'intelligence de Lasanna BATHILY, salarié  de HYPERCASHER, et musulman pratiquant, qui a sauvé des clients affolés lors de l'odieuse attaque de COULIBALY;

Dans ces trois jours, ont été assassinés des journalistes, des policiers, certains, musulmans, et des juifs.

C'est pourquoi, il faut manifester demain.

 

Par elisabeth.guerin le 08/01/15

CHARLIE doit vivre

Par elisabeth.guerin le 16/07/14

créé, en 1993, par Christiane TAUBIRA et Roland DELANNON avait intérêt à agir, l'injure faite à sa fondatrice,l' atteignant.

 

L'injure ayant été commise sur internet, était visible dans le monde entier.

 

Le Tribunal de CAYENNE, un des lieux de l'infraction, était, ainsi, compétent territorialement.

Par elisabeth.guerin le 12/07/14

je vois qu'on ne peux pas supprimer les commentaires, ni, sans doute,modifier ses propres commentaires.

 

Avant l'instauration de ces lettres à recopier, on pouvait,pendant un temps assez court, supprimer les commentaires.

 

Pourquoi avoir  annéanti cette faculté?

Qui patronne Blogavocat?

 

Finis le compteur du nombre de lecteurs pour une publication, le compteur de popularité, d'activité  qui donnaient de l'énergie.

 

Sans compter  que de nombreuses publications ont disparu avec leurs commentaires

 

On peut faire des fautes d'orthographe. Aucun système ne nous avertit.

 

le   CNB m' a coupé les ailes.

mai
27

MERCI CNB

Par elisabeth.guerin le 27/05/14

d'avoir mis, enfin, un module de suppression, que nous réclamions à corps et à cris.

C'est un plaisir  de supprimer ces commentaires hautement perturbateurs.

Merci au Bâtonnier Patrice GIROUD, qui a signalé cette innovation.

Par elisabeth.guerin le 23/05/14

La notion de pays d'origine sûrs a été introduite en droit français par la loi du 10 décembre 2003. Au sens de l'article L.741-4,2° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile, un pays est considéré comme sûr "s'il veille au respect des principes de liberté, de la démocratie et de l'état de droit, ainsi que des droits de l'homme et des libertés fondamentales".

En application de l'article L.722-1 du même code, c'est le Conseil d'administration de l'OFPRA qui fixe la liste des pays considérés, au niveau national, comme des pays d'origine sûrs.

Les conséquences de cette disposition affectent essentiellement la procédure. Les demandeurs d'asile, ressortissants des Etats figurant sur cette liste, ne peuvent bénéficier d'une admission au séjour au titre de l'asile. Leur demande est donc instruite par l'OFPRA dans le cadre de la procédure prioritaire et leur recours éventuel devant la Cour nationale du droit d'asile n'a pas de caractère suspensif.

La prise en compte du caractère sûr du pays d'origine n'exclut pas le principe de l'examen individuel de la demande d'asile par l'OFPRA. L'instruction porte sur le fond de la demande, peut donner lieu à un entretien, et dans certains cas aboutir à une décision d'admission. Une demande ne peut être rejetée au seul motif que le demandeur est ressortissant d'un pays figurant sur cette liste.

La première liste des pays d'origine sûrs a été établie en juin 2005. Depuis lors, elle a été révisée à plusieurs reprises. En réalité, cette liste n'est pas figée dans le temps et peut être amenée à évoluer soit par le retrait de certains pays en cas de détérioration de la situation dans ces pays soit par de nouvelles adjonctions.

La liste actuellement en vigueur comprend les 17 Etats suivants :

 

  • Albanie
  • Arménie
  • Bénin
  • Bosnie-Herzégovine
  • Cap-Vert
  • Géorgie
  • Ghana
  • Inde
  • Kosovo
  • Macédoine (ARYM)
  • Maurice
  • Moldavie
  • Mongolie
  • Monténégro
  • Sénégal
  • Serbie
  • Tanzanie
  • On peut dire que l'Arménie est loin  d'être un pays sûr.

  • Les députés sont des oligarques, accompagnés de gardes du corps, véritables hommes de main, capables de massacrer    des opposants.

  • La justice, la police y sont corrompues.

 
 

 

Par elisabeth.guerin le 21/04/12

... usons de ce droit, qui est notre liberté.

Par elisabeth.guerin le 01/11/11

Lisez la pétition et les documents mis en ligne, par notre Confrère Marc JOBERT, avocat au barreau de Paris, expert auprès du comité PECO ( pays d' Europe Centrale et Orientale) du Conseil des Barreaux Européens,

signez la pétition