Par elisabeth.guerin le 17/03/12

les drapeaux bleus, blancs, rouge s'agitent

à Villepinte,à Meaux, une marée de drapeaux

Ils balaient cinq années écoulées

Ils balaient ces bruits incongrus

l'argent de Madame BETTENCOURT

l'argent de KADHAFI

KADHAFI reçu comme un ami très cher à Paris

Ils balaient KARACHI.

"Je me fous du passé...je repars à zéro"

chantait Edih PIAF .

Les drapeaux, symboles de sacrifice, de conquête et de gloire

à la fois rempart et tremplin

Demain est un autre jour.

Par elisabeth.guerin le 21/12/10

Ouvrez cette enveloppe, qui contient une carte féèrique

et retrouvez votre âme d'enfant...

http://ak.imgag.com/imgag/product/preview/flash/bws8Shell_fps24.swf?ihos...

Par elisabeth.guerin le 02/11/09

Comme un point sur un i,

la tête crânement perchée,

rectiligne naturellement,

jeunesse , tu t'avances.

Imperceptiblement, le point va se rapprocher du i

jusqu'à ne former plus qu'un.

Arrondi, tordu, le i va rapetisser.

Grandis toi, tire sur ta tête,

Lutte contre la pesanteur,

dit le prof de gym

La terre m'appelle, disait une parente des temps anciens.

Long est le chemin du cimetière,

C'est le bout du monde.

Et ceux,que nous venons visiter,

qui nous sont chers,

ils sont arrivés au bout du monde.

Par elisabeth.guerin le 12/10/09

un certain Dominique de VILLEPIN.

Il était inscrit ainsi que son fils Arthur.

"Il ne viendra pas",pouvait- on lire dans la presse.

Mais il est venu.

Et il a couru ses 20 km en 1 heure 34 minutes.

"Quand on a le coeur bien accroché..." ainsi qu'il sait si bien dire.

Par elisabeth.guerin le 27/08/09

ou place Jules Joffrin ( Mairie du 18°) , direction le Pont des Arts.

Ascension de la butte Montmartre par la rue du Mont- Cenis et ses escaliers( à droite la rue CORTOT, ses maisons recouvertes de vigne vierge, le musée de Montmartre, spendide maison au fond d'un jardin)

Descente par les escaliers, le long du funiculaire, arrivée place Saint Pierre.

Au sommet, l'église Saint Pierre et la basilique du Sacré Coeur sont fermées, gardées par des policiers en tenue de combat.

Sur le parvis de la basilique du Sacré Coeur, ils font face à un petit groupe de manifestants qui brandissent une banderole " des papiers pour tous, non au racisme"

Aprés avoir traversé le boulevard ROCHECHOUART ( Elysée Montmartre) et l'avenue TRUDAINE, on descend la pente douce de la rue RODIER, puis la rue de MAUBEUGE, et la rue LE PELETIER;

rue de CHATEAUDUN,

rue de PROVENCE

,rue de la VICTOIRE,

rue LAFAYETTE,

boulevard HAUSSMANN,

boulevard des ITALIENS;

Et, voilà la belle place BOÏLDIEU et l'Opéra Comique et l'hôtel accueillant aux stores rayés rouge et blanc, où GOYA a résidé.

A gauche, la rue de RICHELIEU.

La Bibliothèque Nationale y siège dans un beau bâtiment XVll°.

Simon BOLIVAR a habité dans cette rue.

STENDHAL y a composé " la chartreuse de Parme"

Et Molière a rendu son dernier soupir dans une maison de la rue de RICHELEU en MDCCLXXlll.

Comédie Française, place du Palais Royal

Le LOUVRE et la Pyramide,

Prenons le quai du Louvre vers la gauche, nous sommes au Pont des ARTS.

A une extrèmité LE LOUVRE, de l'autre l' INSTITUT.

La passerelle est accueillante, chacun y a sa place.

Certains cassent la croute, d'autres lisent ou prennent le soleil, ou rêvent..

On voit la tour Eiffel, le musée d'ORSAY,la Samaritaine l'île de la Cité, le square du Vert Galant, le Palais de Justice, la place Dauphine.

Place Dauphine, justement, c'est trés agréable d'y dîner en pleinair.

Et, maintenant en route:

quai aux fleurs, Héloïse et Abelard s'y sont aimés,

René COTY et Madame y ont habité

Et le philosophe Vladimir JANKELEVITCH aussi.

On traverse le pont, on change d'ïle,

Quai d'ORLEANS, et ses magnifiques maisons XVll° dont l' hôtel Roland, qui a appartenu à Turgot.

Par la rue des deux Ponts , on se dirige vers le continent.

Dans la rue des deux ponts, il y a des bains douches municipaux gratuits.

Aprés avoir franchi le Pont Marie, on arrive à l'hôtel de SENS

Il faut en faire le tour.

Propriété de l'archevêque de SENS, ce beau bâtiment reconstruit en 1485 a connu diverses affectations, entreprise de transport, confiturerie, avant de devenir la bibiliothèque FORNEY.

Par la rue du FIGUIER, qui longe l'entrée principale de la bibliothèque FORNEY, on arrive à la rue CHARLEMAGNE, avec le lycée, ancienne résidence de l'Ordre des jésuites.

Adossé au lycée, le plus long fragment du mur d'enceinte de Philippe AUGUSTE.

Finalement, promenade de Montmartre au Moyen Âge .

Par elisabeth.guerin le 19/04/09

La rançon du succès c'est d'être copié.

" TOUCHE PAS A MON POTE", slogan médiatique de SOS RACISME, qui a donné lieu à la publication d'un livre, en 1985, de Harlem DESIR, et à une chanson de Alain BASHUNG,vient d'être copié par les catholiques ultra, au secours de Benoît XVl, dans la tourmente à la suite de ses propos et prises de positions.

Désormais, le Pape est protégé par ce slogan " TOUCHE PAS A MON PAPE"

" NI PUTES, NI SOUMISES", mouvement contre les violences faites aux femmes, créé en 2003, notamment par Fadela AMARA, connait un rayonnement international, déjà présent en BELGIQUE, SUEDE et République Démocratique du CONGO.

" NI PAUVRE NI SOUMIS", c'est le mouvement des handicapés, comme un écho, créé en 2008.

Et le 19 mars 2009, les handicapés s'étaient joints à la Manifestation,en musique, ballons jaunes, tee shirts jaunes, et posters" NI PAUVRE NI SOUMIS".

" CASSE TOI PAUVRE CON" ce n'est ni un slogan, ni un mouvement mais un mot d'auteur.

Pour s'être approprié cette expression au passage de la voiture présidentielle, à LAVAL, Hervé HEON, à son étonnement s'est vu condamner à 30 euros d'amende avec sursis.

Respectueux des droits d'auteur, le PARTI DE GAUCHE défilait, le 19 mars 2009, avec des posters portant les célèbres mots, mais avec référence de l'auteur

Par elisabeth.guerin le 01/02/09

29 janvier 2009, 13 heures, rue du Faubourg Saint Antoine, un cortége isolé de lycéens et professeurs, banderole en tête " Lycée Hélène BOUCHER".

Venant de la place de la NATION, ils se dirigent vers la place de la BASTILLE.

Sans crainte des automobilistes, ils marchent au milieu de la chaussée.

Un monsieur d'apect cossu veut traverser.

Quand il a atteint le trottoir opposé, il lâche: " paresseux"

Par la rue de Picpus, il arrive boulevard DIDEROT, au cinéma MK2 NATION, et s'y engouffre.

Par elisabeth.guerin le 29/01/09

manifeste- t- on aujourd'hui?

Aujourd'hui c'est de circonstance.

On annonce le nombre des manifestants dans les différentes villes.

Et, à SAINT-LÔ ?

Le 13 janvier 2009, lorsque Nicolas SARKOZY a honoré de sa visite cette ville, les manifestations étaient inopportunes.

Le Prefet en sait quelque chose.

SAINT-LÔ a - t- elle, encore son Prefet?

Par elisabeth.guerin le 25/12/08

Douce Nuit - versets du paume 95

Refrain

Douce nuit,sainte nuit! Dans les cieux, l'astre luit.

Le mystère annoncé s'accomplit.Cet enfant, sur la paille, endormi,

C'est l'amour infini! ( bis)

Alors, joyeux Noël!