Par elisabeth.guerin le 23/10/08

La robe rouge est réservée aux magistrats de la Cour de cassation et de la Cour d'appel ainsi qu'au 1° Président du Tribunal de Grande Instance et au Procureur de la Réublique.

Cette robe est portée, notamment, lors des audiences solennelles et lors des cérémonies publiques.

Pour manifester publiquement leur opposition, les Magistrats avaient arboré leur robe rouge.

Par elisabeth.guerin le 23/10/08

à PARIS, à 13 heures.

Robes rouges avec rabat de dentelle ou rabat classique, robes noires...

Ceux qui n'avaient pas trouvé place sur les marches, se tenaient dans la cour ou dans le hall du Palais

Des pancartes " Justice bafouée".

Les avocats, en la personne du Bâtonnier de Paris, Christian CHARRIERE BOURNAZEL et du Président du CNBF Paul Albert IWEINS se sont exprimés.

" Les magistrats ne sont pas dangereux et les avocats ne sont pas des gueux " a lancé Christian CHARRIERE BOURNAZEL, trés applaudi.

Représentants des services sociaux, des greffes et des services pénitentiaires soutenaient le mouvement, ainsi que des avoués à la Cour.

Par elisabeth.guerin le 20/06/08

L'UJA, qui présentait sa revue 2008, du 17 au 20 juin 2008 au Théatre Déjazet 41 boulevard du TEMPLE PARIS 3° a fustigé avec brio la politique des quotas

Le Théâtre Déjazet est tout prés de la Bourse du Travail 85 rue Charlot,occupée depuis le 2mai 2008, par la Coordination 75 des Sans Papiers, qui distribuaient des tracts.

Afin d'amplifier son mouvement, la CSP 75, appelle, dans ce tract, à venir rejoindre les Sans Papiers tous les dimanche à La Bourse du TRAVAIL à 15 heures.

Une Assemblée Générale avec concert gratuit estt annoncée samedi 21 juin à 18 heures

Par elisabeth.guerin le 20/06/08

Il existe le deuil privé.

Il existe le deuil national.

Et, maintenant, le deuil collectif.

C'est notre Ministre de la Culture, Christine ALBANEL, qui l'a décrété aprés la défaite de l'équipe de FRANCE de football contre l'ITALIE.

Dont acte.

Par elisabeth.guerin le 30/01/08

Il pleuvait, place de la SORBONNE, ce jeudi 30 janvier 2007, où magistrats et avocats manifestaient contre le projet de Loi relatif à la RETENTION DE SÛRETE.

Aprés la représentante du Syndicat de la Magistrature, le Bâtonnier a rappelé que, dans un Etat démocratique, la peine sanctionne un fait et non un risque.

Il a rappelé que l'avocat n'est pas un délateur.

Par elisabeth.guerin le 24/12/07

ET JOYEUX NOËL!