Par elisabeth.guerin le 28/06/09

Ils sont venus, ils sont tous là,

En face, Notre Dame, le Panthéon, plus loin, la tour Saint Jacques

Sur les berges de la Seine,dans l'Ile Saint LOUIS,

Tranquilles, ils dînent

Assis par terre, certains, le dos au fleuve, sur l'arrête du quai,

Nulle crainte de basculer dans les flots

Assiettes et nappes, ils ont apporté

Mets raffinés, vins de grand cru

Bateaux et péniches font frémir la Seine

C'est l'appel du large

C'est le 27 juin

Il fait chaud.

Par elisabeth.guerin le 11/06/09

Noemi, la jeune Napolitaine, qui a entretetenu une relation avec BERLUSCONI, l'appelait " Papounet".

De son côté, Carla BRUNI surnomme SARKOZY " Chouchou".

Quand Papounet et Chouchou se rencontrent, qu'est ce qu'ils se racontent?

( Lu dans MARIANNE semaine du 6 au 12 juin 2009 - Rubrique: TU L'AS DIT BOUFFI! )

Par elisabeth.guerin le 07/06/09

Il bat Robin SÖDERLING:

6-1

7- 6

6- 4

Bravo à cet immense champion!

Ce n'est pas facile de gagner une victoire annoncée.

La partie est finie...il pleut, le tonnerre gronde...

Par elisabeth.guerin le 26/04/09

sur la couverture du " POINT" il sourit,

TAPIE rêve,

Président de la République, il se voit,

Adieu cachot,

Bonjour millions,

SARKOZY, un ami

BERLUSCONI, l'exemple,

Réussis ta vie,

A l'aventure évidemment

Par elisabeth.guerin le 26/02/09

on y fume, on y fume...

Ils ont franchi la porte vitrée,

ils sont dehors,

les avocats,

un gendarme,

des prévenus

,des parties civiles...

Et, au haut des marches, face au boulevard du PALAIS, ils fument.

Armée d'une pelle et d'un balai, une jeune femme ramase les mégots.

Par elisabeth.guerin le 06/02/09

Lorsque l'on se rend à la Maison d'arrêt de la Santé, venant du métro Glacière, on

longe le mur de la Santé pour arriver au guichet, où l'on justifie de son droit d'entrée.

Si d'aventure, on vient du trottoir d'en face,si l'on s'immobilise et que l'on lève les yeux vers le fronton, on lit, gravé dans la pierre " Liberté, Egalité, Fraternité".

La réalité dans les prisons est bien éloignée de cet idéal républicain.

Dans son Editorial du 16 janvier 2009 intitulé " Les prisons de la honte"paru dans le Bulletin de l'Ordre des Avocats de Paris, Christian CHARRIERE-BOURNAZEL, Bâtonnier de l'Ordre, aprés avoir rappelé que le contrôleur des lieux privatifs de liberté, Monsieur DELARUE, dans son rapport, précise même que les cours de promenade sont des lieux de non-droit où le pire se produit, entre les violences morale et les sévices physiques, écrit:

" Nous avocats,nous ne pouvons accepter plus longtemps, quels que soient les crimes qui ont conduit une "personne en prison, que s'ajoutent à la privation de liberté, de telles souffrances que la vie en devienne "insupportable.Nous autres avocats, nous ne pouvons acccepter que les Juges prononcent une peine qui ne "prenne pas en compte l'atroce réalité de son exécution.

" J'ai chargé la commission pénale de l'Ordre de réfléchir aux moyens de mettre en face de leurs "responsabilité nos magistrats afin qu'aussi longtemps que les choses n'auront pas changé, ils refusent de "cautionner un système de châtiment qui ne peut que révolter la conscience universelle.

"Nous taire ou nous abstenir équivaudrait à nous rendre nous mêmes complices de cette indignité"

Par elisabeth.guerin le 01/02/09

29 janvier 2009, 13 heures, rue du Faubourg Saint Antoine, un cortége isolé de lycéens et professeurs, banderole en tête " Lycée Hélène BOUCHER".

Venant de la place de la NATION, ils se dirigent vers la place de la BASTILLE.

Sans crainte des automobilistes, ils marchent au milieu de la chaussée.

Un monsieur d'apect cossu veut traverser.

Quand il a atteint le trottoir opposé, il lâche: " paresseux"

Par la rue de Picpus, il arrive boulevard DIDEROT, au cinéma MK2 NATION, et s'y engouffre.

Par elisabeth.guerin le 25/01/09

oui, selon Jacques TOUBON, ancien Ministre de la justice, qui espère toujours une position éligible en Ile de France,

une position sur laquelle Rachida DATI fait la moue.

Dans un article intitulé " LE FRAGILE GAIN DE "PRODUCTIVITE" DES ELUS FRANCAIS AU PARLEMENT EUROPEEN", Philippe RICARD, dans LE MONDE du 25 janvier 2009, citant Thierry CHOPIN , directeur des études de la Fondation Robert Schuman, écrit" le poids de la FRANCE au PARLEMENT EUROPEEN a eu tendance à se renforcer par rapport aux mandatures précédentes.Mais les signes de cette amélioration demeurent encore fragiles."

L'entregent des députés allemands, britanniques ou espagnols reste supérieur.

Le nombre des listes françaises et la représentation proportionnelle empêche une stratégie collective.

Rares sont les français qui ont été désignés rapporteurs sur les législations les plus en vue de la mandature.

Selon Jacques TOUBON, la FRANCE continue de payer une certaine indifférence au Parlement européen.

Par elisabeth.guerin le 10/01/09

dans le MONDE.

Personnellement, j'ai obtenu 6/10

Par elisabeth.guerin le 09/01/09

Entendu à FRANCE INTER, ce fait divers:

Il donne un de ses reins à sa femme pour la sauver.

Le temps passe; elle part avec un amant.

Une procédure de divorce serait en cours , et le mari, faute de pouvoir récupérer son rein, souhaite des dommages- intérêts.

L'aticle 266 du Code Civil est, ainsi rédigé:

" les dommages- intérêts peuvent être accordés à un époux en réparation des conséquences d'une particulière gravité, qu'il subit du fait de la dissolution du mariage, soit lorsque qu'il était défendeur à un divorce pour altération définitive du lien conjugal, et qu'il n'avait lui même formé aucune demande en divorce, ou lorsque le divorce est prononcé aux torts exclusifs de son conjoint."

On pourrait estimer,à mon sens, que la dissolution du mariage est intervenue aprés que le mari se soit sacrifié pour sauver la vie de sa femme, qu'il a, ainsi, subi,du fait de la dissolution du mariage, un préjudice moral d'une particulière gravité.