Jul
23
CAHUZAC ET COMMISSION PARLEMENTAIRE AN 23 7 2013 - MENSONGES MENSONGES

RIEN A ATTENDRE DE CETTE NOUVELLE AUDITION.

LA MURAILLE DE CHINE A FUITE...

Les députés UMP ont annoncé par la voix de Christian Jacob

qu'ils suspendaient leur participation à la commission d'enquête.

Cette suspension de participation des députés UMP aux

travaux de la commission perdurera tant que l'audition

de Jean-Marc Ayrault ne sera pas acceptée par la majorité

socialiste, a-t-on précisé dans l'entourage de M. Jacob.

"On est dans une situation invraisemblable où la Garde des

Sceaux dit sous serment qu'elle n'avait pas d'informations

sur l'instruction de l'affaire Cahuzac.

Or, démonstration est faite que le procureur général lui a

fait passer toutes les informations", a déclaré Christian

Jacob dans les couloirs de l'Assemblée.

"On a aussi deux ministres qui disent des choses différentes

sur cette réunion du 16 janvier, à laquelle a participé le

Président de la République.

Donc il faut absolument que Jean-Marc Ayrault vienne

s'expliquer devant la commission.

S'il ne vient pas, cela veut dire qu'il a quelque chose à

cacher et que l'on est sans doute devant un autre scandale

que celui de l'affaire Cahuzac", a-t-il ajouté, soulignant

que "l'attitude du Premier ministre est choquante et

méprisante pour l'Assemblée nationale".

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA