Jul
13
EVASION FISCALE - BANQUE REYL - UBS - CAHUZAC - CONDAMINE-GERBIER ET PEP - JUSTICE FRANCAISE

http://www.tdg.ch/monde/europe/L-excadre-de-Reyl-a-donne-la-liste-des-fr...

COMPTE EN SUISSE

L'ex-cadre de Reyl a donné la liste des fraudeurs

Mis à jour le 03.07.2013

Pierre Condamin-Gerbier avait affirmé disposer d'une liste

«d'une quinzaine» de noms, estimant que Jérôme Cahuzac

n'était qu'un «fusible».

L'ancien cadre de la banque genevoise Reyl et Cie

Pierre Condamin-Gerbier a déclaré mercredi avoir transmis

à la justice française une liste de personnalités politiques

ayant détenu un compte en Suisse.

«La liste et les éléments d'information dont j'ai fait état

dans les médias depuis quelques semaines ont été transmis hier,

dans leur grande majorité, à la justice française»,

a-t-il dit pour justifier son refus de répondre à des questions

plus précises.

Une source proche de l'enquête a confirmé que le responsable

financier n'avait pas, à proprement parler, transmis une liste

de détenteurs de comptes aux juges d'instruction chargés

de l'enquête qui l'ont entendu mardi.

Devant les députés, Pierre Condamin-Gerbier a refusé de

dévoiler le nom des personnes pouvant figurer sur cette

liste, estimant qu'elle était désormais du seul ressort de la

justice.

Des «gens sont juges et parties à l'intérieur du Parlement»,

s'est-il borné à dire.

L'administration fiscale suisse a refusé d'être interrogée par

la Commission d'enquête parlementaire française, a déclaré

le rapporteur général de la commission Alain Claeys.

«Nous avons demandé à la Suisse de pouvoir nous (y)

rendre» pour interroger l'administration fiscale,

a expliqué le député socialiste, mais la réponse a été négative.

Citant la lettre des autorités helvètes, il a expliqué que

ce type d'audition n'était pas prévu par les conventions

et traités encadrant les relations entre Berne et Paris.

L'ancien cadre de Reyl avait affirmé en juin devant des

sénateurs disposer d'une liste «d'une quinzaine» de noms

d'ex-ministres ou d'actuels ministres détenteurs d'un

compte en Suisse, estimant que Jérôme Cahuzac n'était

qu'un «fusible».

«Démarchage bancaire illicite»

Pierre Condamin-Gerbier, qui dit craindre pour sa sécurité

et celle de sa famille, s'est également confié fin mai

au site d'informations Mediapart.

Le parquet de Paris a ouvert le 31 mai une information

judiciaire notamment pour blanchiment de fraude fiscale

visant la banque Reyl & Cie.

UBS (UBSN 16.68 -0.12%) et sa filiale française ont été

parallèlement mises en examen en France début juin

pour «démarchage bancaire illicite».

http://fr.viadeo.com/fr/profile/francis.masson

http://www.linkedin.com/pub/francis-masson/14/299/282

https://www.facebook.com

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA