Jan
13
MOI PRESIDENT - 50 MDS DE PRELEVEMENTS ET COMBIEN DE DETTES PUBLIQUES?

Après avoir augmenté les prélèvements obligatoires de plus de 50 milliards €

depuis son élection, François Hollande est-il crédible quand il affirme qu'il

veut « à terme » « baisser les impôts » ?

Pour valoriser le travail et lutter contre les effets pervers de l'assistanat,

l'ensemble des droits et revenus liés à la solidarité doivent-ils être limités

à 75% du SMIC ?

L'UMP doit-elle s'opposer fermement aux préconisations du rapport sur

l'intégration remis au Premier ministre qui demandent à la France d'abandonner

sa culture, ses valeurs, sa langue, son histoire et son identité pour s'adapter aux

autres cultures ?

Seriez-vous favorable à ce que l'on assouplisse les possibilités du travail de nuit

pour les salariés des commerces situés dans des zones touristiques d'affluence

exceptionnelle, moyennant un complément de rémunération au moins égal à 30% ?

Face à l'échec de la réforme des rythmes scolaires contestée par une majorité

d'enseignants, de parents et de municipalités, doit-on laisser la liberté de choix

aux maires, après consultation des enseignants et des familles, pour la mettre

en oeuvre ?

L'annonce d'une réforme fiscale est-elle, après les nombreux cafouillages

et les résultats catastrophiques de la politique économique gouvernementale,

une nouvelle tentative de diversion cachant un nouveau plan de matraquage fiscal ?

Alors que tous les pays d'Europe ont renoué avec la croissance, le nouveau et

quatrième recul du PIB de la France depuis l'élection de François Hollande

sanctionne-t-il la politique économique catastrophique conduite par le pouvoir socialiste ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA