Mar
04
ROSEWOOD PREFERE A SOFITEL POUR GERER L HOTEL DE CRILLON - LES ECHOS

Par Christophe Palierse | 04/03 | 07:00

L'enseigne contrôlée par New World Group devrait reprendre la gestion de l'hôtel.

Cela pourrait passer pour un symbole de la mondialisation croissante.

Selon nos informations, le célèbre établissement parisien Hôtel de Crillon,

situé place de la Concorde et propriété d'un membre de la famille royale

saoudienne depuis la fin 2010, devrait être exploité, à partir du printemps 2015,

par l'opérateur américain de luxe Rosewood Hotels & Resorts,

lui-même contrôlé par un conglomérat de Hong Kong, New World Group.

Rosewood est en effet entré en négociation exclusive avec le propriétaire

du Crillon, les discussions étant susceptibles d'être finalisées

avant la fin du premier semestre.

Dans la dernière ligne droite, Rosewood a été préféré à Sofitel, l'enseigne

de luxe d'Accor, en tant que futur exploitant dans le cadre d'un contrat

de management de long terme avec des garanties en termes de performance.

Accord social

L'Hôtel de Crillon (147 chambres et suites) sortira du réseau Concorde

le 31 mars et fermera alors ses portes pour deux ans de travaux et une

rénovation impérieuse au regard d'une concurrence renforcée dans l'hôtellerie

de luxe parisienne.

Elle permettra, entre autres, la création d'un spa.

Cette opération, qui a donné lieu à un accord social entre la direction

et la CGT confirmant l'absence de licenciement économique, est chiffrée

à 80 millions d'euros.

Ce montant s'ajoute aux 250 millions qu'aurait versés le nouveau

propriétaire au précédent, Starwood Capital.

L'arrivée à Paris de Rosewood, une chaîne créée en 1979 et basée à

Dallas, témoignerait de l'accélération de son expansion, tangible depuis

son rachat, en juillet 2011, pour 229,5 millions de dollars par

New World Hospitality, la branche hôtelière du chinois New World Group.

A ce jour, L'américain exploite 8 hôtels seulement, dont 4 aux Etats-Unis

et 3 en Arabie saoudite, ainsi que 8 complexes de loisirs.

Parmi ses hôtels figurent The Carlyle à New York et des

établissements à Ryad et Djeddah.

Ce dernier serait également détenu par le propriétaire du Crillon,

ce qui pourrait expliquer son choix final pour l'hôtel de la place de la Concorde.

Rosewood a, par ailleurs, annoncé la semaine dernière son retour

à Londres à partir d'octobre prochain avec la reprise de l'exploitation

d'un hôtel rénové moyennant 130 millions de dollars.

Cette année, il devrait également ouvrir les portes d'un

établissement à Beijing et d'un à Abu Dhabi, en attendant pour 2014

celui de Dubaï et un « resort » à Phuket, en Thaïlande.

Un autre complexe de loisirs est programmé pour 2015 à Nassau.

Rosewood profite aussi du soutien de son actionnaire chinois qui

a 8 projets hôteliers en Asie à placer sous son enseigne.

L'arrivée de l'enseigne américaine à Paris constitue enfin un coup

dur pour Accor. Le champion français de l'hôtellerie y cherche depuis

des années une adresse prestigieuse pour installer un Sofitel Legend,

le nec plus ultra de sa chaîne haut de gamme.

À noter

En 2007, Accor s'était positionné pour reprendre les clés du Royal Monceau

mais l'hôtel avait été finalement confié à l'opérateur de Singapour Raffles.

Source : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/

0202610749291-rosewood-prefere-a-sofitel-pour-gerer-l-hotel-de-crillon-543757.php

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA