Apr
29
HERMES - LVMH - DES FAITS ACCABLANTS - PARADIS FISCAUX

Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/21/

hermes-a-trouve-des-faits-accablants-sur-la-facon-dont-

lvmh-est-entre-au-capital_1851602_3234.html

Hermès a "trouvé des faits accablants" sur la façon

dont LVMH est entré au capital

LE MONDE | 21.03.2013 à 11h32

Par Nicole Vulser

Deux enquêtes sont menées de façon parallèle dans la

bataille qu'Hermès mène contre la méthode utilisée

par LVMH pour arriver par surprise dans son capital,

en octobre 2010.

Sans attendre la décision de la commission des sanctions

de l'Autorité des marchés financiers (AMF), prévue

"dans le courant de l'été 2013", selon son président

Gérard Rameix, Hermès a déplacé le conflit sur un

terrain judiciaire.

Après sa première plainte contre X, déposée en juillet

2012 pour "délit d'initié et complicité" ainsi que

"manipulation de cours", Hermès a déposé une

plainte avec constitution de partie civile, et le

parquet a décidé de confier l'enquête, le 20 février,

à une juge d'instruction.

LVMH avait annoncé détenir 17,1 % du sellier, grâce à

l'achat de produits dérivés qui n'avaient ("n'auraient") pas

nécessité de déclarations de franchissement de seuils.

Depuis, la législation a été modifiée pour éviter de tels

scénarios, et LVMH, qui juge la plainte d'Hermès

"totalement dénuée de fondement", a porté sa part

à 22,6 % d'Hermès.

"Nous avons trouvé des faits accablants", explique

Patrick Thomas, gérant d'Hermès International et

cela nous "a amenés à déposer plainte".

"A nos yeux, la façon dont l'affaire s'est faite ne respecte

pas le droit des sociétés cotées.

Nous nous réjouissons de la nomination de la juge.

Notre objectif est que la justice se prononce."

"UN LEURRE"

Si Hermès a porté la bataille sur le terrain judiciaire,

c'est qu'il redoute les décisions du gendarme de la Bourse.

M. Rameix avait estimé, en octobre 2012, qu'il n'y aurait

pas matière à donner suite à la plainte d'Hermès.

Selon M. Thomas, "l'AMF n'a qu'une puissance d'investigation

limitée et ne peut pas aller à l'étranger, notamment au

Panama - encore classé parmi les paradis fiscaux opaques -,

au Luxembourg ou en Suisse", par où a transité

l'entrée de LVMH dans le capital d'Hermès.

Neuf mois après l'avoir annoncée, LVMH a mis à exécution,

à la mi-mars, sa décision de porter plainte contre Hermès

pour "dénonciation calomnieuse".

"Nous interprétons cela comme un leurre, un contre-feu

à la nomination de la juge", commente M. Thomas.

Malgré le statut de société en commandite d'Hermès

et la constitution d'un holding familial qui verrouille

50,2 % du capital, la détestation reste tenace.

"Nous utiliserons tous les moyens légaux pour que

LVMH quitte le capital d'Hermès ou réduise sa

participation", promet M. Thomas.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA