Par francis.masson le 20/01/14

http://fr.viadeo.com/fr/profile/francis.masson

http://www.linkedin.com/pub/francis-masson/14/299/282

https://www.facebook.com

POUR UNE VERITABLE RELANCE DE LA CROISSANCE

BAISSE DU CHOMAGE ET LE RETABLISSEMENT DE

LA CONFIANCE DES CHEFS D ENTREPRISES.

Cet objectif ne pourra être atteint que par:

1/ Le rétablissement immédiat des 39 h, payées 37h et demie.

La France est le seul pays au monde à avoir fait plonger les

entreprises en augmentant brutalement leurs charges de 12% ;

point besoin d'artifices ni de gesticulations.

L'augmentation de ces charges se chiffre par dizaines de

milliards d'Euro et le pays coule à pic!

Seul au monde à pratiquer les 35h!

2/ La suppression de l'ISF, impôt unique en Europe, imbécile et

non rentable.

3/ La réduction de 50 % du nombre des fonctionnaires sur 3 ans.

Il n'est pas normal que nous ayons 2 fois plus de fonctionnaires

que nos voisins, dont l'Allemagne! Injustifiable!

Ni que la ville de Paris ait 4 fois plus de fonctionnaires municipaux

que Londres!

Ni leurres, mesurettes, chicanes, millefeuilles, rapports,

commissions, ni en encourageant la paresse, le chômage plutôt

que le travail !

Par francis.masson le 16/01/14

"Le pacte couvre quatre chantiers, a déclaré le chef de l'État.

Le premier, c'est la poursuite de l'allègement du coût du travail.

Je fixe un nouvel objectif : que d'ici 2017, pour les entreprises

et travailleurs indépendants, ce soit la fin des cotisations familiales".

"Le deuxième chantier consiste à donner de la visibilité aux entreprises.

Nous fixerons un horizon 2017 avec une trajectoire de prélèvements

obligatoires pour les entreprises", a poursuivi François Hollande.

"Le troisième chantier, c'est la simplification.

Il s'agit de réduire un certain nombre de normes et de faciliter

la prise de décision, a encore expliqué le président.

Le quatrième, ce sont les contreparties.

Elles doivent être définies au niveau national et déclinées par

branches professionnelles.

Elle porteront sur des objectifs chiffrés d'embauche et de

qualité de l'emploi notamment".