Mar
14
De l'hémicycle à la Robe, come on! ou comment devenir avocat en perdant les élections (Décret passerelle du 3 avril 2012)

A la veille des élections présidentielles, l'actuel Premier Ministre, François Fillon, vient de transmettre - pour avis - au Conseil d'Etat, un projet de décret permettant aux ministres, secrétaires d'Etat, députés et sénateurs de se reconvertir comme avocats sans avoir à passer le moindre examen (Décret passerelle n°2012-441 du 3 avril 2012).

Son article 5 prévoit en effet que « les personnes justifiant de huit ans au moins d'exercice de responsabilités publiques les faisant directement participer à l'élaboration de la loi sont dispensés de la formation théorique et pratique et du certificat d'aptitude à la profession d'avocat ».

S'inscrire au barreau était devenu, depuis quelques années, très en vogue parmi les élus, et ce de tous bords politiques confondus.

Cependant, des contrôles trop tatillons avaient amené certains à revoir leurs ambitions, et à aller chercher ailleurs leurs compléments de salaire (tel que l'ancien ministre Dominique Bussereau, désormais contraint de donner des cours à Sciences Po).

C'est désormais sans aucune restriction que les membres du gouvernement et du Parlement pourront porter la robe, malgré les réserves émises par le Conseil National des Barreaux.

Les candidats n'auront qu'à se fendre de quelques heures de « formation déontologique », assortie d'aucun examen, ni d'aucun contrôle des connaissances.

Une belle assurance pour ces élus, quand la politique ne voudra plus d'eux.

Frédéric CHHUM

Avocat à la Cour

Camille COLOMBO

Juriste en Droit Social

4, rue Bayard 75008 Paris

Tél : 01 42 89 24 48

Ligne directe : 01 42 56 03 00

e-mail : chhum@chhum-avocats.com

blog: http://avocats.fr/space/avocat-chhum

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA