Sep
29
Gracia et Beni privés de cantine car leur mère est en situation irrégulière

C'est RESF (Réseau éducation sans frontières) qui a publié l'info : deux enfants de 5 et 3 ans, Gracia et Beni se sont vus interdire l'accès à la cantine de leur maternelle, par décision municipale, vu leur situation administrative irrégulière.

Le maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire) Maxime Castagna a écrit à la mère, congolaise, enceinte de 8 mois et vivant sa petite vie de famille avec un français, en indiquant que ses enfants Gracia et Beni ne seraient plus acceptés à la cantine de leur école à partir du 27 septembre.

Contactée par l'AFP, la mairie par l'intermédiaire du directeur général des services de la ville, Philippe Chicault, a expliqué qu' « elle ne souhaite pas se mettre en travers d'une procédure préfectorale, cette famille étant sous le coup d'une reconduite à la frontière depuis juillet. Accueillir les enfants à la cantine serait aller « dans le sens inverse d'une décision de justice », a-t-il ajouté.

Commentaires

Nom: 
jean luc
Site: 
http://

Dans la surenchère à l'ostracisme et à la xénophobie je crois que nous n'avons malheureusement pas tout vu ni entendu.

Mais il est vrai que les guides spirituels avec les odeurs, karchers, racailles et autres qualificatifs ont montré la voie.

Un autre monde existe, celui de la tolérance, du respect et de l'acceptation de l'autre.

Que ces enfants sont beaux !

Nom: 
jean luc
Site: 
http://

AVEC L'AUTORISATION DE LA PRÉFECTURE

Le maire de Digoin réinscrit les deux enfants à la cantine

Scolarisés à la maternelle du Centre à Digoin, Gracia, 5 ans, et Béni, 3 ans, n'avaient plus accès depuis mercredi à la cantine digoinaise sur notification des services municipaux.

Leur mère, Florence Mayuma, réfugiée congolaise, étant sous le coup d'une reconduite à la frontière (voir notre édition de ce samedi 29 septembre).

Par le biais d'un communiqué, le maire de Digoin, Maxime Castagna, informe qu'un compromis a été trouvé. Il a souhaité rencontrer samedi, à 14 heures à la mairie, Florence Mayuma pour évoquer la situation de ses deux enfants. « Celle-ci lui a indiqué disposer d'une autorisation provisoire de séjour et de garants pour le paiement de la cantine pendant la durée de l'année scolaire. Le maire lui a rappelé le règlement intérieur des restaurants scolaires, les droits et les devoirs qui s'y rattachent. Après cet entretien et après avoir levé toutes les incertitudes juridiques auprès des services de la Préfecture, le maire de Digoin a décidé d'autoriser l'accès de Gracia et Béni à la restauration scolaire, à compter du lundi 1er octobre.

Le maire de Digoin remercie l'association du Secours catholique prête à s'impliquer dans le suivi de cette famille. Il rappelle que sa ville a toujours fait preuve d'hospitalité et d'ouverture, et qu'elle demeure très attachée à ce que tous les enfants soient traités de façon égale, dans le respect des règles communes. »

Une quinzaine de personnes avaient manifesté vendredi devant l'école maternelle Centre de Digoin pour protester contre « cette décision scandaleuse, entachée d'irrégularité ». Hier matin encore avant que le compromis ne soit trouvé, la FCPE 71, réagissait en criant sa stupeur et sa consternation : « La FCPE 71 et sa coordination du Charolais s'élèvent contre de tels actes particulièrement indignes et dégradants. La stupeur et la consternation sont de mise quand de telles décisions immorales sont prises, car la dignité des enfants est remise en cause ».

Article publié ce jour dans le journal de Saône et Loire

Maxime, le grand maire de Digoin, fait machine arrière en faisant semblant de faire machine avant. Examen de détail.

"Par le biais d'un communiqué, le maire de Digoin, Maxime Castagna, informe qu'un compromis a été trouvé."

Un compromis avec quoi? Sur quoi? La seule question est une attitude illégale et discriminatoire du maire.

"Il a souhaité rencontrer samedi, à 14 heures à la mairie, Florence Mayuma pour évoquer la situation de ses deux enfants. Celle-ci lui a indiqué disposer d'une autorisation provisoire de séjour..."

Donc Maxime persiste et signe: si pas d'autorisation de séjour, les enfants ne mangent pas!

...et de garants pour le paiement de la cantine pendant la durée de l'année scolaire.

Message aux assoc' de parents: la mairie demande des garants et pour la durée de l'année scolaire? Il se fiche de nous, Maxime!

"Le maire lui a rappelé le règlement intérieur des restaurants scolaires, les droits et les devoirs qui s'y rattachent."

Et ce rappel c'est pour tout le monde? J'ai bien l'impression que Maxime fait dans le "sur mesure".

"Après cet entretien et après avoir levé toutes les incertitudes juridiques auprès des services de la Préfecture, le maire de Digoin a décidé d'autoriser l'accès de Gracia et Béni à la restauration scolaire, à compter du lundi 1er octobre."

C'est la meilleure! Pris en flagrant délit d'illégalité, Maxime nous joue la carte de son grand coeur! Un humaniste incompris! Et au passage une précision importante. Pour toute question concernant les droits des personens, les références ne sont plus la loi et le juge, mais le maire, le préfet et avec une analyse personnelle et variable entre le jeudi et le samedi. Un sacré farceur notre Maxime!

Maxime a oublié une phrase: "Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour faire face à cette décision qui me fait honte".

Nom: 
charlotte357
Site: 
http://

pour avoir créé ce beau ministère de l'immigration, de l'identité nationale et ..................du co-développement, merci à Brice aussi pour vouloir que les maires, les préfets, les instits, vous aident dans cette tache ardue qui est de nous débarasser de tous ces immigrés miséreux qui viennent manger le pain des bons français, et bravo à Maxime pour avoir renvoyé ces deux petits noirs illégaux ! Pauvre France, pays des droits de l'homme, etre tombée aussi bas !Messieurs, je vous vomis !

Je crois que vous pouvez enlever le "co-développement" dans le tritre de votre ministère, car de co-développement il n'est jamais question dans vos actes ! Il y eut une époque ou c'était les juifs que l'on pourchassait en France, ......................

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA