Sep
27
Tests ADN. Coppé tente une contre-attaque

Alors que l'amendement Mariani instaurant des tests ADN destinés a largement été retoqué par la Commission des lois de la Haute assemblée - 24 voix contre 13 -, le président du groupe UMP, Jean-François Copé, a relancé le débat ce jeudi matin.

Invité de la chaîne LCI, le président du groupe UMP de l'Assemblée nationale, s'est prononcé en faveur de l'amendement et souhaite sa réintroduction dans le projet de loi.

"Nous, on est plutôt dans l'idée de revenir à ce texte", a déclaré l'ancien ministre du Budget. Justifiant le texte par la nécessité de "faciliter les procédures pour ceux qui sont candidats au regroupement familial et qui souhaitent plus facilement prouver leur filiation ". Avant d'estimer qu'il s'agissait d'un texte "équilibré".

Jean-François est en pleine forme.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA