Aug
08
2/5- On nous ne dit pas tout sur notre avenir...

Il y a 15000 ans, les magdaléniens (10 à 25 000 individus en France) scultaient des animaux sur les falaises au fond de leurs abris. Ils étaient des homo-sapiens comme nous. C'était la dernière période glacière. Pour des raisons multiples: activité tellurique, solaire, associées à des modifications atmosphériques et des phénomènes cycliques comme les modifications du champ magnétique, la terre se réchauffa. Plus question de traverser l'Atlantique à pieds. En fondant les glaces provoquèrent des courants marins qui se réchauffèrent en gagnant le sud. Il en résulta un temps plus doux sur toute la planète....tellement que les romains purent il y a plus de 2000 ans seulement planter de la vigne jusque dans le sud de l'Angleterre. Au 16 ième siècle à Sannois nos ancêtres faisaient du vin qu'ils exportèrent par la Seine, puis la mer en Hollande. De là, les écossais chargeaient des barriques de ce vin pour Edinbourg. Les fameux toits typiques des coteaux de Sannois sont en fait hollandais. Depuis le territoire pour cultiver la vigne n'a cessé de reculer pour être cantonné au sud du Val de Loire et du pays Champenois qui sont les vignobles les plus septentrionaux de notre hémisphère. Parallèlement nous savons que la fin de la fonte des glaciers du Groenland vont lui permettre de redevenir une terre verte au moins en partie, comme lorsque les vikings l'ont découverte au début de notre ère. Puis faute de fonte des glaces les courants marins s'arrêteront et en 200 ans une nouvelle ère glacière commencera. Entre temps, notre activité humaine précipitera le phénomène cyclique. Lorsque l'élévation de la température progressera au point de faire fondre les calottes glacières le thermofrost aura libéré déjà une quantité énorme de gaz carbonique. Nous ne savons pas si notre air restera respirable. Et l'accumulation de CO2 dans l'atmosphère pourrait provoquer une hausse de température plus importante que ce que nous pouvons imaginer. Les bouleversements naturels à venir sont inimaginables. La masse nuageuse due à l'évaporation des océans augmentera au point d'empêcher les rayons solaires de maintenir les températures actuelles. Une nouvelle ère glacière pourra commencer. Ce qui est passionnant c'est que nous ne comprenons pas comment le climat change durablement mais nous savons par les carottage dans les glaces du pôle sud que les inversions surviennent régulièrement. La transition climatique devrait se dérouler dans un délai court de quelques centaines d'années pendant lesquelles les désordres environnementaux seront hors normes. Alors que dans les 35 ans à venir l'humanité passera de 7 milliards à 9 milliards d'habitants et sans doute plus, de 500 millions si les projections ne sont pas contrariées par des faits nouveaux. 2,5 milliards d ' africains sont prévus à cette échéance. Il y aura bien longtemps que tous les éléphants, rhinocéros et lions sauvages auront été tués. Il faut se faire à l'idée que la fin de notre humanité est un processus inévitable, au même titre que les éléments naturels ont faits disparaître d'autres espèces. D'ici là une météorite ou un cratère géant (il y en a 5 dans le monde) ou une guerre atomique pourrait bien nous empêcher de survivre à une prochaine glaciation ou élection politique. Alors, la loi Taubira sur la justice du 21 siècle. ..L'important c'est que notre garde des Sceaux puisse se rendre régulièrement en Guyane ( merci à la presse pour son silence) en ne revendiquant plus son indépendance. Actuellement au milieu du mois d'août c'est la periode des "nuits des étoiles". De Gaulle, lorsqu'il se promenait autour de "La Boisserie", regardait la nuit, le firmament, et il se disait à ce propos quelque chose comme : "je contemple l' insignifiance des choses". ...Pas mieux.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA