Jul
07
"Avocat en grève"

Dejà le 26 juin j'étais en grève... mais contraint d'aller à l'audience du Tribunal de commerce, j'aurai bien voulu comme tous nos confrères (qui ont dû assurer la contiunuité du service publique de la justice pour ne pas pénaliser les justiciables en contrariant une machine judiaire à bout de souffle), avoir un badge "Avocat en grève", ou comme les japonnais un bandeau sur le front. Aujrourd'hui 7 juillet, le barreau défilait et était aussi en grève. Sauf que le téléphone n'a pas arrêté de sonner et que j'ai dû déposer deux dossiers de plaidoirie d'urgence au tribunal de commerce, prendre date et faire délivrer d'urgence également un référé. Nous ne pouvons pas avoir tout et son contraire : le privilège de la profession et ne pas honorer ntore engagement en retour envers les justiciables et la justice. Nous ne sommes pas la SNCM ou le port autonome de Marseille. Ceci dit, pour beaucoup de Cabinets aujourd'hui était le premier jour des vacations judiciaires et l'arrêt symbolique était concevable. ils travailleront plus demain. Et cela, travailler plus, nous savons faire.

Mots-clés: 

Commentaires

Et en plus tu l'avoues.

.

 

Nom: 
Huvelin

Avec beaucoup d'eau !

Nom: 
bibi

C'était de s'afficher en grève tout en allant bronzer ( quoique) au Campus 2014 à Issmoul

 

vove la grève validée comme formation et fiscalement déductible

Nom: 
Gilles Huvelin

Il fallait assurer la permanence. Je m'y suis collé.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA