Oct
29
Avocats et voitures, marché pertinent.

Une source d'activité inépuisable si j'en crois l'actualité. L'affaire VW fait clairement apparaître que les pouvoirs publics nous ont menti pendant des années à  propos des normes anti - pollution. Ils savaient qu'elles étaient inapplicables et incohérentes par rapport à la réalité. Du coup il sera possible pour les constructeurs, jusqu'en 2020, de les dépasser des plus de 150 % ! Après les constructeurs ne devront pas les dépasser de plus de 60 %. C'est dire qu'elles ne tenaient pas la route...d'ailleurs les contrôles officiels antipollution  sur  route avec les normes rehaussées  commenceront qu'en septembre 2017.  Tout le monde s'est moqué de nous et il nous a été vendu n'importe quoi et surtout de la désinformation. Le nombre de personnes impliquées dans cette manipulation est considérable si l'on veut se donner la peine d'y songer.  Ce mécanisme du mensonge d'Etat est un exemple de tout ce qui peut être fait dans d'autres domaines. Si on nous ment ici c'est que l'on nous ment à propos des autres questions qui nous sont quotidiennes. Considérons que les responsables à propos de notre sujet sont autant dans le domaine technique que dans la sphère politique. Le silence des "verts", dont certains étaient aux manettes, est tonitruant. L'abstention ou l'inaction des associations et le silence des journalistes spécialisés dévoilent une omerta. Comment est-il possible de générer une telle inertie ? Maintenant ils viennent tous nous dire pour se dédouaner que tout le monde savait. En réalité,  ils savaient  et ils ont laissé faire. Concrètement tout le monde est allé à la soupe. Autre objet de scandale tout aussi grave dans le domaine de l'hypocrisie judiciaire, policière, et de l'assurance: il y a 1 200 000 voitures volées par an en France, nous disent les journaux ce matin. Notez que c'est une sorte de marronnier. Chaque année les statistiques sortent. Cela coûte plus de 1 milliard à nos assureurs...Autrement dit à nous.  En plus du fait que nos voitures sont volées. Or depuis plus de  20 ans nous savons comment attraper les voleurs et démanteler les réseaux de recéleurs.  Il suffit de mettre façon aléatoire  une puce dans la carrosserie des voitures. Il y a même un procédé commercialisé sous le nom de "Volback". Et ?  La réponse reste:.. rien. Et il ne se passera rien. L'intérêt serait de savoir pourquoi l'économie parallèle du vol de voiture prospère alors que nous disposons des moyens de la faire disparaître. Là encore la question des responsabilités se posent. Sera-t-elle posée en justice par une association de défense des automobilistes par exemple ou des usagers des compagnies d'assurance ?  Moi je veux bien continuer à faire graver les vitres de ma voiture, mais à quoi cela sert - il ? A faire encore des statistiques ?  Ou simplement à me faire payer un peu plus ? Mais après tout sur ce sujet, c'est aussi comme cela que sont traités tous nos problèmes. Force est de constater qu'il est plus facile de faire dans la communication pour les acteurs de notre sociétés  que de faire quelque chose correctement si en plus il est possible de nous faire payer la com', l'inefficacité, et le personnel qui va avec tout cela. Un moment donné cette façon de ne pas traiter le fond des problèmes forcément va nous conduire à revoir nos jugements de valeur. S'il n'y a pas de sanction judiciaire à nos dysfonctionnements et si le laisser aller et laisser faire reste la seule réponse concrète,  il y aura forcément en contre-partie une sanction politique à cette forme irresponsable de la démocratie. Il ne faudra pas venir pleurer après.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA