May
07
Comment font-ils ?

Il y a aux USA des États dans lesquels les policiers patrouillent seuls. Pas question pour les interpellés de ne pas obtempérer, c'est une offense punie immédiatement. La rébellion est automatiquement sanctionnée par une lourde peine de prison ferme. Lorsque vous entendez la sirène d'une voiture de police, vous avez l'obligation de vous garer immédiatement sur le bas côté de la route. Si la voiture passe sans s'arrêter, c'est simplement que vous n'êtes pas concerné. Sinon le policier se gare derrière votre voiture. La sienne est pourvue d'une caméra. Il sort avec de son véhicule l'arme à la main. Vous devez impérativement obéir aux injonctions du policier qui porte également une caméra. Tout geste équivoque vous expose à un tir.
La raison en est que les américains sont légalement ou pas, largement armés. La personne qui refuse de mettre les mains sur le capot et dit en se penchant dans son véhicule qu'il y cherche ses papiers se fait descendre. Le juge ne le reprochera pas au policier car là-bas, ce que ne vous disent pas ici les médias, beaucoup de policiers y laisse leur vie. Ce qui ne fait que commencer chez nous,
Cop lives matter ?
Chez nous, on est les meilleurs, Si vous avez des rodéos en moto en plein centre ville,  les peines sévères encourues ne sont jamais prononcées lorsque les auteurs ont la décence de se laisser prendre. La question ne se pose pas quand la police a le droit de foncer sur votre moto si vous ne vous ne vous arrêtez pas en entendant la sirène et si vous foncez sur le policier, il videra son  chargeur jusqu'à temps que cela cesse. Comme vous le savez, vous ne faites pas de rodéo en dehors du cadre légal organisé. Et ça ne se discute pas. Sinon vous savez ce que vous recolterez: un enfermement de plusieurs années en pénitencier. Point. Ici le policier engage sa responsabilité si le délinquant se blesse en fuyant.
Nous ne savons pas assez en France qu'un prévenu, inculpé ou accusé, n'a pas plus le droit de mentir que son avocat, à un juge ou à un policier au cours de la phase d'enquête, dans la plupart des pays civilisés. C'est une offense sévèrement réprimée. Oui mais nous, on a des principes. No comment.
Aux Philippines surpeuplées, le trafic de drogue était, il y a quelques années, devenu un fléau.  Le président de la république qui était un dictateur, a demandé à tous les citoyens de flinguer les dealers. Le premier mois, il y a eu 2000 morts. Évidemment, il y a certainement eu des erreurs et des règlements de compte. Mais le problème était enfin traité alors que depuis des dizaines d'années ce chancre bouffait le pays. A Rio de Janeiro, aux favelas bondées, la Police tire dorénavant à vue. En France, en 10 ans la population vivant directement du trafic de stupéfiants a doublé pour atteindre 240 000 personnes principalement victimes du racisme dans des quartiers qu'elles contrôlent. Soit 4 fois le nombre de nos places de prison. Qui elles-mêmes représentent toutes proportions gardées 1/7 de celles que nous devrions avoir (400 000) pour être au niveau des États Unis (2 000 000) qui connaissent par ailleurs tous les modes alternatifs de sanctions. Or nous savons que ce qui arrive chez eux, arrive chez nous. Toujours. Parce que les mêmes causes produites de façon angélique conduisent toujours aux mêmes effets pervers.
Dans un autre registre, jeter un papier par terre à Londres, c'est 100 £ de pénalité et le non port du masque au Portugal 950 €, soit une fois et demi le salaire minimum Et c'est appliqué. Alors que chez nous, ne pas le porter est un acte militant légitime de protection des droits de nuire contre la dictature. Nous, on est les meilleurs, c'est pour cela que le pays est une poubelle à côté du Japon, pays où les enfants nettoient leur école eux-mêmes. Mais à Tokyo par exemple, vous pourriez manger par terre. Ici "les personnels techniques" sont débordés par l'entretien des établissements scolaires, demandent plus de moyens et font grève.

Les restaurateurs en France ne savent pas s'ils retrouveront leurs personnels qui se sont habitués à des horaires de vie plus normaux et sont indemnisés à 84 % de leur salaire. La perspective de reprendre le boulot n'est pas enthousiasmant pour eux. D'autant que s'ils ne reviennent pas, il faudra les licencier sans omettre de les indemniser de leur faute et ils seront alors indemnisés au chômage par la suite. On reste les meilleurs toutes catégories. Tout le monde nous jalouse. Ça devient lassant. Vous ai-je dit que pendant qu'ils ne travaillaient pas, ils ont accumulé des droits aux congés payés ? Vous vous rendez compte que ça ne choque personne ?

Le gouvernement chinois est entrain de réécrire l'histoire de Hong Kong et détruit les archives. Alors que chez nous, l'extrême gauche de la Woke Culture étale son voile pas seulement de son ignorance sur le récit de notre pays, car elle n'est que l'outil d'idéologues visant la décomposition de ce qui fait notre langue, notre culture et les fondements même de la nation. "Celui qui a le contrôle du passé, a le contrôle de l'avenir. Celui qui a la contrôle du présent, a la contrôle du passé." (Georges Orwell) C'est le but de la bienpensance: le contrôle de notre Histoire, celle des institutions, des idées, en ajoutant la destruction de notre grammaire ce qui consacre la fin de l'apprentissage cohérent de la lecture.
Ça vaut largement une armée classique pour paralyser son ennemi. C'est ce que j'appelle l'Orchestre rouge du 21e siècle. La nouvelle URSS comme l'ancienne utilise les mêmes bonnes vieilles méthodes d'intox, de déstabilisation pour masquer ses insuffisances démocratiques, ses retards économiques et agricoles en fournissant le baratin anti capitaliste à des parasites qui vivent aux dépens du système libéral sur lequel ils vomissent. Si ça marche, c'est grâce à nous. Les meilleurs. On est vraiment les meilleurs. Pendant ce temps là, le gouvernement chinois applique des normes contre les trusts. Une loi antitrust dans une dictature communiste. Je savais que le communisme était une escroquerie
Pour permettre à des gansters de gouverner une mafia qui contrôle des imbéciles. Alors que chez nous, c'est une mafia qui gouverne des gangsters et les imbéciles.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA