Apr
21
Comment sont nés la "woke culture" et le racialisme ?

La dénonciation du racisme est une grossière conséquence d'instrumentalisation complaisamment relayée et attisée sur le modèle de ce qui se passe dans les universités américaines, dont celle d'Evergreen en Oregon. C'est de là que la doxa victimaire et l'invention du "racialisme" (le racisme anti blanc) est parti. On retrouve la même dialectique et la même rhétorique aujourd'hui, ici, en France. Regardons cette video, ouvrons nos yeux et nos oreilles: https://youtu.be/u54cAvqLRpA Pour vous documenter, lisez le livre, "La révolution racialiste et autres virus idéologiques".L'auteur est canadien. Il s'appelle Mathieu Bock-Côté. Grand bol d'air. Aux USA, ils en sont à apprendre dans les écoles des quartiers racialistes, l'anglais qu'ils s'approprient: l'américain des banlieues en somme. A coup sûr, c'est le meilleur moyen de se fermer les portes de l'emploi. Mais au moment où à partir de 2024, les grandes puissances spaciales vont exploiter la Lune pour en extraire de l'hélium 3 à destination de la fusion nucléaire et les terres rares nécessaires aux applications des nouvelles technologies, quelle importance de laisser cultiver l'ignorance, l'incompétence et la bêtise ? Avec l'abandon de la grammaire française et 240 000 personnes qui vivent du trafic de drogues, nous sommes bien sur la bonne voie. "I wanna no futur", mon frère.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA