Jun
30
Construisons le Tribunal de l'économie.

La Région de l'île de France, le Barreau et les Experts -Comptables, les CCI, toutes les forces vives, doivent oeuvrer pour la création d'un Tribunal de l'Économie à Paris qui doit correspondre d'une part au bassin d'activités et d'emplois du grand Paris et d'autre part à l'attractivité de Paris, Ville monde , statut privilégié que notre Capitale partage avec quelques mégapoles. Le Tribunal de Commerce de Paris est trop à l'étroit. Industriels, professionnels libéraux, agriculteurs, inventeurs, investisseurs, assureurs, banquiers, commerçants, artisans, transporteurs, logisticiens, nous travaillons tous ensemble au quotidien. Nous devons avoir une juridiction commune interdisciplinaire. Un "C.H.U." du droit commercial pris dans son acception la plus large, du droit économique et des procédures collectives, du droit de la concurrence, des brevets et des baux commerciaux, droit boursier, à la dimension des enjeux. Seules les querelles de chapelles, les plans de carrière et de médiocres egos empêchent de bâtir un outil au service de la circonscription économique autant que des activités internationales, avec les compétences de haut niveau nécessaires. Le Tribunal de l'économie, c'est aussi répondre à la nécessité de créer plus d'échanges intellectuels et des passerelles entre les magistrats fonctionnaires et juges élus consulaires, tout en ouvrant les recrutements à d'autres professionnels du droit, du chiffre ou des nouvelles technologies dont les compétences manquent trop souvent pour juger les conflits dans ce nouveau domaine d'activité que constitue l'univers de l'informatique attirant tant de capitaux et de talents.
Elargissons notre regard et agrandissons notre esprit.
Il nous faut intégrer que nous changeons de civilisation et donc d'organisation économique, sociale et politique. La Justice va bien évidemment s'en trouver fondamentalement modifiée ainsi que le mode de pensée de ses acteurs. Qui seront les plus rapides à l'adaptation en utilisant aussi les nouvelles technologies ?
La Justice doit accompagner la transformation que nous propose le 21e siècle. La création du Tribunal de l'économie est la réponse à ce défi qui doit être pris à bras le corps maintenant si nous ne voulons pas voir se développer une réponse judiciaire décalée par rapport aux besoins de toutes les entreprises, qui ne repond déjà plus à leur réalité économique et culturelle. Pour appréhender et comprendre les exigences qui nous guident, je vous invite à lire le dernier livre de Philippe Dessertine intitulé "Le grand basculement", paru aux éditions Robert Laffont. Ne laissons pas à la génération qui nous suit une Justice commerciale inadaptée.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA