Aug
31
Demande d'information et réponse

pascale a fait une demande d'information sur l'espace gilles.huvelin

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

Demande d'information :

 

- message : Quel est votre point de vue professionnel en espérant que le terme professionnel soit compatible avec une vision HUMAINE et sociale des situations ???? ( à savoir si les 2 approches ne s'excluent pas l'une l'autre..depuis que des machines surpuissantes et qui se répareront bientôt toutes seules ont pris le POURVOIR sur l'intelligence humaine..bahHHH tout passe et même le pire ) longue diversion pour aborder la question des défaillances d'entreprises gonflées par la crise ...+ 30 % et plus au premier semestre 2009 et surtout le TRAITEMENT Judiciaire que la société de la ladite civilisation leur FAIT ?? combien de personnes jetées aus enfers par la main de la justice des tribunaux de commerce aidée par le zèle de mandataires GLORIEUX et d'huissiers Z'heureux?? ces ignominieux traitements de la santé économique de sujets juste "pris au piège capitaliste ,le plus souvent avec l'aide de banquier complices..mais pas trop nintrp longtemps..)

A QUAND une réforme et des tribunaux de commerce ..LA HONTE de la justice à la française et du controle des mandataires et huissiers les nouveaux bourreaux de la nouvelles cibilisation d'incivilités agrées ??

témoins d'abus de doir CARACTERISES de la part de mandataire "intouchable" mais pas durablement....pour qui prend on les français..lents..mais opiniatre dans les combats UTILES..celui ci en est UN..que ces mandataires corrompus sous le costume rapiécé de la justice ne gagneront pas ...mais où sont les avocats dignes de ce nom ????

 

Note : cette demande d'information a été envoyée à partir du formulaire de la page "A propos" de gilles.huvelin.

 

Réponse

 

 

Il ne faut pas tout mélanger. Les entreprises ne sont pas tuées par les tribunaux de commerce. Pas plus que les malades ne sont tués par les hôpitaux...Vous allez me dire: il y avait tout de même encore 10 000 décès l'année passée résultant de maladies infectieuses contractées dans leurs locaux. Personne n'est parfait et les avocats ne sont pas meilleurs que les médecins. Il y a des incompétents et des rapaces partout. Je n'ai pas à ma disposition les statistiques que vous me demandez mais la chambre de commerce ou le ministère de la justice doivent pouvoir vous fournir celles de l'année écoulée. Ceci étant la procédure de sauvegarde des entreprises mise en place devait pouvoir permettre d'améliorer le nombre de sauvetage en facilitant une mutation et un redressement. Mais personne ne pourra sauver une entreprise qui n'a pas de chiffre d'affaires suffisant pour tourner. Ce qui empêche l'économie de sauver le social c'est d'abord, et tout le monde le sait très bien, la rigidité du marché du travail et une législation absurde du droit du travail. Le social tue l'entreprise en cette période de faiblesse des marchés ce qui engendre dans une spirale infernale des licenciements par fermeture d'entreprises. Cela personne ne veut l'entendre. En ce qui concerne les huissiers de justice, c'est un peu comme pour le reste de votre propos, vous ne voyez que ce que vous croyez connaître : Ils sont plus humains que vous le croyez. De tout temps nous avons eu besoin d'exécuter des décisions de justice. C'est un boulot plus difficile que celui de croque-mort parce qu'après tout son « client » est mort alors que l'huissier affronte des débiteurs dans des situations sociales, familiales, difficiles. Dans un cas comme dans l'autre il y a beaucoup mois de charognards que vous le pensez. Même chose pour les mandataires de justice. Il faut avoir présent à l'esprit que quelque soit les métiers vous y trouverez 2% de génie, 10 % d'excellence, 30% de professionnels qui tiennent la route, 50 % d'honnêtes professionnels (et dedans je compte par exemple pour les médecins tous ceux à qui il a fallu apprendre que les antibiotiques ce n'est pas automatique...(ce qui est tout de même un comble) et je ne commente pas les 8% restant. ¨Pour les avocats je dirais en paraphrasant le colonel des hussards Lassalle qu'un avocat qui n'est pas mort à trente ans sur une barricade est un jean-foutre. Ayant passé hier la trentaine je sais de quoi je parle.

Mots-clés: 

Commentaires

vous en avez des lecteurs engagés, dites donc.

Normalement je ne suis pas le seul à recevoir ce genre de commentaire. Le public en a assez de la justice. Je suis un peu à côté des questions posées mais y répondre mérite un fort volume en partant de l'histoire des institutions, de la pensée politique...Un jour j'aurais peut-être le temps.

En ce qui concerne mes commentaires à la suite des articles de mes confrères je suis exclusivement (sauf compliments) de totale mauvaise foi car c'est plus drôle.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA