Nov
18
Enfin votre secrétaire peut gérer les notifications sur RPVA !

Le RPVA est un succès. A tel point que je ne peux plus le gérer seul. Je dois pouvoir déléguer l'accès à "mon" RPVA pour que ma secrétaire puisse traiter les notifications reçues et que mes associés puissent faire la mise en état à ma place en cas d'absence. Cela fait un bail que le Barreau de Paris a mis au point le dispositif informatique et qu'il propose au CNB , à prix coûtant, de le mettre en place au profit de tous les avocats de France et de Navarre, comme il a proposé au CNB de permettre à tous les Barreaux d'adhérer à la Centrale d'Achats "PREFERENTIA".

Devant le rejet du CNB nous sommes obligés de recourir à des moyens déontologiquement contestables et totalement contraires à nos engagements envers CERTEUROP comme de nos Ordres: Beaucoup d'entre-nous ont remis en violation de leur engagement leur clé personnelle à leur secrétaire. Pire, les Cabinets structurés ont placé directement leur clé sur le serveur de leur informatique en réseau...!

La sécurité qu'offre le RPVA est taillée en brèches multiples. Nous sommes dans l'hypocrisie totale.

Prochainement je dois présenter le RPVA pour les Tribunaux de Commerce à mes confrères commercialistes dans un premier temps. Comment leur "vendre" un produit qui est moins efficace qu'une messagerie internet Outlook ET qui en plus n'est pas accessible à leur secrétariat ???

Mots-clés: 

Commentaires

Sinon vous n'avez strictement aucune chance d'etre elu au CNB...,,,,,,

Soyez sympa, je ne veux pas être élu. En revanche si vous êtes demandeur pour une délégation de clé, faites le savoir et militer pour. Nos sommes face à un blocage en ce moment depuis deux ans sauf erreur de ma part...

Nom: 
bobby93
Site: 
http://

Pour rappel le moyen TECHNIQUE existe, notamment via les logiciels ( plus ou moins onéreux) de cabinet qui permettent

- de déléguer une pré saisie à l'assistante

- de "déléguer à un tiers" ou de "retenir" la validation de ce qui a été présaisi avant de lancer l'envopi final

- le totu en partageant en effet la clef sur un"""serveur""" mais un serveur qui met la clef à disposition de tout ce qui bouge, mais comme indiqué plsu haut un serveur qui pemet d'habiliter spécifquement telle ou telle fonction de la clef à tel ou tel collaborateur ou associé, et au passage de logger ses actions, et de permettre de transmettre en différé pour éviter les temps de réponse

Ce n'est sans doute pas miraculeux, et on peut s'interroger sru le fait que le CNB ait laissé à l'initiative privée et commerciale le soin de compléter sa "créature", mais ça a au mons le mérite pragmatique d'exixter et mérite il me smeble d'être testé avant de rendre un avis définitif de carence .

Tout cela n'est que bidpuillage sans aucune reflexion d'ensemble.....

Quant a la delegation de signature aux collabo ou aux secretaire, je suis bien le dernier a qui on peut faire un reproche. Gilles, encore un peu de poisson ?

Nom: 
bobby93
Site: 
http://

l'avantage de ne pas intégrer ces solutions dans le RPVA de base, c'est que comme cela ça permet de satisfaire

- ceux qui en ont besoin, et qui peuvent les ajouter à leur système

- ceux qui préfèrent déplorer leur absence dans le module standard et qui peuvent continuer aussi à le faire

pas si bête le CNB

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA