Aug
16
"Et cela vous paraît normal... ?"

Les médias et le gouvernement d'accord pour faire silence est-ce normal ? Non je ne reviens pas sur Tchernobyl et les champs de lavandes. Je m'etonne que les journalistes acceptent de ne rien diffuser à propos des explosions de réservoirs d'hydrocarbures à FOS. Secret de l'instruction me direz - vous ? Ce serait bien la première fois qu'il serait étanche. Et s'il l'est...Est-ce parce que cette fois il a été promis à la presse libre, indépendante et démocratique de lui appliquer la loi dans toute sa rigueur ? A moins qu'en période de vache maigre il aurait été agité le spectre de la raréfaction des subventions, de baisse de budget, et de la revision des avantages fiscaux. Idem pour les drônes. Vous avez remarqué ? Hé oui ! Ils ont tous disparu ! C'est miracle ! Idem les vols de métaux. C'est tout à fait "génial". De quoi se plaindrions-nous ? Sauf que nous sommes paraît - il en démocratie et que les médias ne sont pas là pour nous faire prendre les vessies pour des lanternes. Vous rigolez ? Vous avez des raisons. Les rares journalistes d'investigation, qui plus est, autorisés, c'est à dire ceux qui ne passe pas leur temps à commenter entre eux les dépêches, ne se préoccupent que d'avoir le droit de violer les secrets des affaires semble - t'il. Avec un contre-pouvoir comme celui - là le pouvoir judiciaire qui n'en a aucun constitutionnellement, et les politiciens peuvent continuer à se payer notre tête ( Vous connaissiez le patrimoine des époux Balkany et comment ils peuvent avoir pu acquérir, ne serait-ce que le modeste moulin d'Orgeval ?) Cela n'est possible que parce que nous sommes un tout petit pays. Et donc par conséquent aussi parce que ce microcosme qui vit en symbiose et en autarcie ne sait même pas nous donner la météo correctement faute d'avoir regarder dehors ! J'exagère à peine. Il s'en moque: il n'y a pas de sanction ! Ce qui est intéressant c'est de constater que les réseaux sociaux ne sont d'aucune aide lorsqu'il a été décidé le "black out" par ces gens qui s'autorisent à nous prendre pour des crétins. Pensons à ce sujet à l'affaire AZF pour laquelle les réseaux sociaux ont fait fort à l'appui de la désinformation. L'URSS de Poutine avec ses dormants et la réactivation de l'orchestre rouge ne fait pas mieux. Pour le contenu des discussions à propos du traité transatlantique vous repasserez aussi. Ce qui explique que la question la plus impertinente qu'un journaliste puisse poser à un homme politique est à propos de la couleur de ses bretelles et la plus fouillée est de savoir s'il est candidat pour la présidentielle de ...2017, tant l'important sont les couloirs du pouvoirs où se trouvent les copains. Le droit à l'information vous connaissez, oui dans les séries américaines ? Il ne s'use pas... même lorsque l'on s'en sert. Ici le droit à l'information c'est une blague au même titre que de demander à un stagiaire dans une rédaction d'aller chercher la déontologie. Ce qui peut expliquer que nombre d'articles peuvent être écrit que pour nuire à des fins politicardes ou pour justifier un titre racoleur. Vous êtes satisfait ? Moi pas. N'omettez pas de comparer l'attitude des médias au sujet de la vie privée de MITTERRAND et celle de M.HOLLANDE. Et demandez - vous pourquoi ! Autre chose: avez-vous remarqué que nombre de métiers ne peuvent être exercés sans casier judiciaire vierge, mais que les médias acceptent d'adresser la parole et de servir la soupe à des politiciens qui ont fait l'objet de condamnation ? Normal. Nous sommes en France, pas aux USA ou dans un pays nordique...Nous méritons la démocratie que nous avons parce que nous nous indignons uniquement où c'est bien conforme et politiquement correct. La seule indignation qui a le droit d'exister. "Étonnant non ?"aurait dit Monsieur Cyclopède. .

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA