Nov
26
FEDEX

un confrère de la Guadeloupe m"adresse deux classeurs de pièces avec un rapport d'expertise pour une audience de plaidoirie. Le colis est remis à FEDEX.

Il arrive refermé par une bande autocollante jaune mentionnant en noir:

"opened for U.S. customs and border protection -2095".

Figure également sur le ruban jaune la reproduction d'un tampon intitulé"US deparment of homeland security"

En travers sur le bord un ruban vert autocollant portant en noir la mention suivante :"Examined by  U.S. CUSTOMS etc..." même reproduction de tampon.

Il y aurait eu un secret de fabrication, ou un  "known how" ( dire savoir-faire dévalue le savoir en question) c'était pareil.

Quand à rechercher l'intérêt de contrôler un colis qui part de la Guadeloupe pour arriver à Paris....je peux me poser des questions car cela veut dire que la douane américaine est allé vider le container partant de la Gudeloupe à destination de la métropole de l'avion FEDEX en transit à Miami...Il vaut vraiment vouloir trouver quelque chose dans le courrier franco/ français

Donc attention au cheminement de vos envois : S'ils passent un frontière, notamment américaine, vous devez savoir que votre colis sera vraisemblablement ouvert.

 

Commentaires

Il ne faut donc le savoir. En attendant que le désordre soit ailleurs dans nos rues.

Avec le RPVA, cela ne pouvait pas se produire...!

Nom: 
bibi

L'snsemble des transactions swift (sauf celles d'un pays que je ne citerai pass)  .. passent par un "routeur" US qui a donc sous la main la matrice mondiale  des relations interentreprises..

Intelligence économqiue qu'ils disaient?

Nom: 
Gilles Huvelin

Impossible de communiquer autant de pièces et ce volumineux rapport par le RPVA, sauf à passer sa journée à découper les envois.

Absurde.

Cette messagerie comme les autres a ses limites.

Quand aux clouds ,la sécurité n'est pas du niveau militaire....

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA