Apr
23
Foutez-nous la paix !

Le Moyen-Orient se partage entre les populations sunnites et chiites dont les États sont condamnés à faire la paix. Elle ne se fera pas contre Israël car cela n'a plus aucun intérêt politique. Comment maintenir le feu indispensable sous le chaudron à partir de ce constat pour permettre à ceux qui ne veulent pas de la paix en Palestine, d'exister ?
La solution est de faire croire en la possibilité d'une création de deux pays, Israël et Palestine, dont le second inféodé économiquement au premier disposerait d'une partie largement colonisée, sans débouché sur la mer et soumis à une partition territoriale d'avec une seconde partie, le tout sans constituer une ensemble, privé d'une Capitale, annexée. C'est si vrai que BHL est pour.
https://youtu.be/oy9lO1CBoeY
Soyons sérieux. La Paix n'existera que lorsque la Palestine sous le nom qu'il plaira, constituera un seul pays pour tous ses habitants. Si les palestiniens empruntent la voie tracée par Ghandi et Mandela qui est la seule raisonnable, personne ne pourra - légitimement - refuser l'unification et la paix. Il y aura toujours des arguments de mauvaise foi de part et d'autre, certains étant plus doués et ont plus d'imagination que d'autres, mais la communauté internationale est expérimentée dans ce domaine pour en faire fi.
Les valeurs que portent le judaïsme et l'islam lorsqu'ils ne sont pas dévoyés permettent d'atteindre ce but de réconciliation dans la création d'un pays commun.
Il n'y a pas de race.
Mais une population qui est condamnée à vivre en bonne intelligence. Ça commence aujourd'hui, ici, maintenant. Les francais juifs et musulmans doivent cesser de se comporter comme des juifs et des musulmans français, terreau idéal pour importer un conflit qui n'a rien à faire ici. Le reste, c'est du baratin. On a choisi pour l'instant le baratin identitaire, et toléré ici que des religions puissent être comprises comme des nationalités.
L'Arabie Saoudite a fait un pas important en faveur de la tolérance et le partage. Qui veut faire un croc en jambe ? Remettre en cause l'accord passé avec l'Iran serait évidemment un moyen béni de jeter de l'huile sur le feu. Ramener l'Iran dans le giron de la communauté internationale, c'est se donner la possibilité de trouver une solution pacifique entre sunnites et chiites et garantir la sécurité d'Israël qui ne serait pas en cause si la paix était scellée en Palestine par sa réunification sans discrimination entre ses populations.
Le reste ici aussi c'est du baratin pour maintenir une situation de guerre pour préparer d'autres conflits à des fins non encore avoués dont le sort de la plaine de la Bekaa et donc du Liban ne sont pas forcément étrangers à des arriéres pensées. En attendant sous couvert de luttes contre le racisme et l'antisemitisme, il faut faire porter des signes identitaires, voiles si possible jusqu'aux pieds et kippa si possible avec le drapeau israélien dessus pour continuer à favoriser l'enracinement des antagonismes.
Commençons par détruire le communautarisme et ses manifestations partout pour faire la paix partout.
Sinon on peut continuer à raconter la même vieille histoire selon laquelle il existe deux catégories de personnes: Celles qui ont un colt chargé et celles qui creusent. Et dans ce registre, je donne raison à Nathalie Portman. Tout le monde doit faire un effort. Et il revient à ceux qui tiennent les colts d'y parvenir en premier.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA