Jul
08
J'aurais aimé plus d'attention pour Farrah Fawcett et sa lutte contre le cancer

J'aurais aimé plus d'attention pour cette femme courageuse.

Toutes les télévisions du monde entier ont retransmis simultanément le même événement. Mieux que la marche du premier homme sur la lune. Bien sûr il n'était pas question du couronnement d'une avancée scientifique, ni de l'enterrement d'un prix Nobel particulièrement brillant. Dans le premier cas le Figaro aurait consacré trois colonnes en page deux ou trois, et le Monde un quart de page après la déclaration de Martine Aubry, dans le second cas une mention au journal de 20 heures aurait été suffisante. Là, il s'agit d'une cérémonie organisée pour la mort d'un chanteur. Autre temps autre mœurs : Il n'est pas si loin le temps où lorsqu'un artiste, un compositeur, un auteur mourrait, il était déposé au petit matin dans une fosse commune comme Molière ou Mozart et beaucoup d'autres. Aujourd'hui une voir deux générations sont en deuil depuis l'annonce de la mort de Michael Jackson. Les médias nous disent que l'univers est en deuil car les médias constituent notre univers. Le spectacle a pris une importance énorme. Les ingénieurs qui ont permis à notre humanité d'écouter et de voir partout, n'importe quand avec des moyens techniques colossaux et complexes Michaël Jackson n'ont pas droit à un quelconque hommage. Normal m'a-t-on dit : « Ces anonymes n'existeraient pas s'ils n'avaient pas eu Michaël Jackson à diffuser ». Fermer le ban. Le spectacle avant tout. Jamais il n'y eu autant de festivals et de spectacles vivants programmés pour cet été. Jamais il n'y a eu autant de musées et d'expositions. L'art est un refuge, un moyen de s'évader dans sa tête et les festivals un moyen d'être moins seul dans la foule. L'alibi culturel brouille les cartes et justifie la production. La lutte fière et digne de Farrah Fawcett contre le cancer et pour l'avenir de sa fille, face à la méga teuf médiatique et psychanalytique n'a pas pesé lourd. Je penserai plus souvent à Farrah Fawcett qu'à Mickaël Jackson.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA