May
27
L'envers du RPVA

TGI PARIS. Une Chambre du droit de la construction. Conclusions reçues dimanche soir avec des pièces à notifier dans deux procédures à joindre. Autrefois, nous déposions nos conclusions le lundi matin auprès des hussiers- audienciers et passions voir le greffe dans la foulée pour les exemplaires tribunal.En tant que de besoin, ilsuffissait d'adresser la veille au soir un fax, il était classé dans le dossier par le greffe. Le JME le trouvait dans sa cote de procédure à l'audience avec nos écritures "papier". Trop simple.Maintenant il faut deux jours de prévenance pour faire parvenir au Tribunal quoique ce soit... Aujourd'hui j'ai pris une bonne demi-heure sur mon écran et près de deux heures à l'audience de mise en état. Pour le reste c'est aussi simple que l'amas de câbles de l'installation électronique de la greffière que je vous soumets ci-joint. Renversant non ?

Mots-clés: 

Commentaires

Notre profession a tendance à tout mélanger, toujours et sans arret. C'est d'ailleurs très français. Dites que le R.P.V.A. vous n'en voulez pas par principe ou parce que ça remet en cause vos habitudes.

Mais ne me dites pas que ça ne sert à rien ou que c'est inutile. Quand on sait s'en servir, ce qui oblige à une réflexion numériue préalable, ça marche très bien.

Je ne dis publiquement, oui ça marche.

Oh bien sur, c'est encore à améliorer et j'enrage de constater une fois encore qu'une majorité règle la question des améliorations techniques à réaliser dans le sens de la simplification sur les avis des gens sérieux honnetes et compétents par le dédain ou la rigolade.

n'est pas un sujet de rigolade pour moi. Les confrères qui travaillent avec les juridictions administratives disposent depuis bien plus longtemps d'un outil informatique gratuit, parfaitement adapté et disposant de codes d'accès comme pour accéder à leur compte bancaire, pas de clé USB ou de boîtier Navista..

C'est donc un vrai problème de gouvernance de la profession. Qui fait quoi avec quels moyens ?

Je perds beaucoup de temps à aller aux audiences de JME, alors qu'un fax la veille suffisait. Et je ne plaisante pas.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA