Oct
27
Le C.E.C. ?

Régulièrement des litiges naissent en Europe dont les consommateurs transfrontaliers font les frais. Mais ils ne sont pas oubliés par nos institutions. Le nombre de plaintes concernant des pratiques commerciales ou des techniques de ventes déloyales sont cependant en diminution. Les achats en ligne restent la principale source de plaintes pour les consommateurs européens transfrontaliers (55,9% des réclamations l'année passée). Le secteur des transports (30,6 % en 2009), celui des loisirs et de la culture 26,2%, constituent les deux autres gros pourvoyeurs de plaintes des consommateurs européens transfrontaliers.

A leur secours le réseau des Centres Européens des Consommateurs a géré 270 000 contacts (aides, conseils, conseils, aides juridiques) depuis sa création il y a cinq ans. Le nombre des contacts a atteint 60 000 en 2009.Le règlements amiables obtenus représentent 3 500 000 000 euros de remboursements et dédommagements versés à des consommateurs.

Le recours au C.E.C. est gratuit pour tous les consommateurs de l'U.E. ainsi que ceux de l'Islande et la Norvège. Le coût est financé par la Commission Européenne et les pays membres.

Le taux de règlement amiable des plaintes grâce à l'intervention du C.E.C. est de 48 % en 2009.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA