May
14
Le Covid-19 et le reste.

Notre pays était entièrement financé par le déficit à partir du mois de novembre, il l'est maintenant à compter du mois de juin. Si nous étions indépendant de l'U.E. nous aurions tellement dévalué notre monnaie en faisant fonctionner la planche à billets que nous ne pourrions plus importer ni emprunter à quiconque. Les prestations sociales et les retraites ne pourraient plus être payées et le cours des monnaies étrangères seraient trop chers pour nous permettre de voyager. Bien entendu si nous avions été dans la situation d'avoir pour issue à la pandémie cette réalité nous n'aurions pas pu décider le confinement. Nous seulement aucun chômage partiel ni prise en charge auraient existé mais en plus il aurait fallu allongé le temps de travail et diminuer les charges de l'État. Et nous aurions eu plutôt cent mille morts en perspective plutôt que trente mille.
Mais l'Administration gouverne le pays. Nos politiciens n'ont plus comme marge de manœuvre que de faire plus de déficits. Notre économie est au bord du gouffre creusé par notre système social. Et nous le creusons encore.
"On attend de l’Etat un zéro-faute, de soi-même un zéro-responsabilité, et pour la société un zéro-risque. C’est l’état d’esprit qui facilite l’arrivée de régimes autoritaires. La démocratie demande tolérance pour l’erreur, responsabilité personnelle et partage des risques." (Jean-Marie Guéhenno)
Depuis 50 ans, il nous a été inculqué le contraire. Le prix à payer nous présente la note. Pour le reste "Le principe de précaution, un code du travail dramatiquement coercitif, une fiscalité punitive ne sont pas de nature à encourager l'émergence de nouveaux industriels audacieux." (Pascal Beuvelet)
Mais surtout, nous avons mis tout en oeuvre pour rater le contrôle du numérique laissant le champs libres aux américainset aux chinois, appliqués que nous sommes à empêcher la collecte de nos données. Oui, ce sont les français qui ont créé la CNIL et le RGPD.
"Si les données sont le nouveau pétrole, la Chine est la nouvelle Arabie saoudite." ( Kai-Fu Lee ) Ce sera donc un gigantesque combat entre les GAFAM américains et les BATX chinois.
Aux XIXe et XXe siècles, il était question du contrôle des matières premières. "Désormais il s'agit du contrôle de l’IA et des données personnelles. Avec la 5G et Huawei, spectateur, nous assistons à la première guerre technologique de l’âge numérique." ( Pascal Beuvelet ) Pendant ce temps nous prenons un retard définitif. Nos scléroses nous proposent le retour au silex en veillant en plus à travail moins. La période de confinement a été édifiante. La moitié des personnes en âge de travailler étaient en chômage partiel ou en arrêt de travail pour maladie à part égale, 8% pris dans le chômage structurel et 30% en télétravail. Autrement dit, 12% étaient restés aux créneaux, personnels soignants et services régaliens de l'État pour une bonne part. Notre pays est celui qui a indemnisé le plus et qui s'est arrêté le plus. Alors que les frontières étaient fermées, j'ai vu plus que jamais des fruits et légumes venus de l'étranger dans les bacs des réseaux de distribution. Et pas seulement des pays d'à coté, loin de là.
Toute comparaison avec le Portugal ou la Suisse sur la façon de gérer la pandémie, sans parler de la Suède, ne sera pas abordée. Vous voudriez pas que nous en arrivions à nous poser des questions sur ce que nous sommes devenus tout de même ?
Et pourtant nous sommes les plus critiques de l'OCDE à l'égard de nos politiciens mais également à l'égard de nos concitoyens et dans des proportions considérables.
"Nous sommes ingouvernables, feignants, lâches et gourmands." disaient un vieil ami hobereau de province dans un charmant village et qui fût emporté par la pandémie. Quel tableau ! Mais avait-il tort ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA