Jul
25
le monde continue de changer.

Le ralentissement des affaires en France continue, la décollecte des Assurances-vie et des OPCVM y est également alarmante, tandis que nous voyons le chômage se développer, alors que les exportations progressent en Italie. Cela en dit long sur la politique économique et budgétaire à suivre. Pendant ce temps, l'Institut for new Economic Thinking fondé en 2009 par Georges SORROS déclare : « Nous croyons que depuis Juillet, l'Europe avance comme un somnambule vers un désastre aux proportions incalculables » et plus loin : « en l'absence de réponse collective constructive, l'euro se désintégrera ». DSK n'a rien dit de moins aux autorités lors de sa dernière conférence en Chine à laquelle il était invité au printemps. Autres nuages noirs en vue : le sort des fonds de pensions des collectivités territoriales des U.S.A. dans lesquels elles ont beaucoup prélevé pour faire face à leur déficit budgétaire. Demain les contribuables américains payeront la lourde facture ce qui va plomber massivement la consommation des ménages américains. En plus les fonds de pension privés ont fait de mauvais résultats. La Chine avance ses pions en investissant massivement en Afrique et dans le domaine de l'énergie sur le continent américain nord comme sud. Elle sécurise, en développant sa flotte militaire et ses investissements dans les ports asiatiques notamment mais pas exclusivement, ses lignes maritimes commerciales. Washington a un rôle de gendarme des routes de l'énergie qu'il est en passe de perdre. La frontière de l'énergie passera par l'Atlantique, le continent européen restant tourné majoritairement vers le Moyen Orient

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA