Aug
07
Le pont de Tournai démoli !

L'émotion est palpable. Un pont du moyen-âge avec de hauts parapets, composé de trois arches portant deux tours carrées enjambait un canal. L'une des tours ressemblait à une tour d'artillerie du XVe siècle tandis que l'autre avait un aspect renaissance avec des fenêtres à meneaux. Il a été sacrifié sur l'autel de la compétitivité du canal ! Le patrimoine détruit pour le profit économique. Tout est dit. Nos collectivistes revolutionnaires s'emeuvent de la cruauté de notre société européenne rapace. La perte d'un témoin architectural de notre histoire continentale les ravage d'émotions. Un regard même rapide sur l'Histoire nous montrent qui sont les tartuffes !
Ce serait un crime, la destruction de ce pont ? Découvert bien tardivement. Ça fait un bout de temps que nos voisins belges en discutaient et la décision prise, la déconstruction du pont était réalisée quand les consciences médiatiques françaises se sont insurgées contre le triomphe du mercantile sur la culture. De quoi s'agit-il ?
Le pont a été détruit en 1945 sous un bombardement. Il a été reconstruit. Les arches étaient en béton. Le canal était entravé par les piles du pont dont le tablier était trop bas pour les chalands modernes. Le monde est ainsi fait que comme pour Grèce antique et l'Empire romain ou byzantin, il ne restera que des vestiges du moyen-âge. Il reste que quelques maisons du XVe siècle à Paris. Le pont Valentré à Cahors est du XIVe. Nous comptons en France et dans toute l'Europe de beaux châteaux et de belles fortifications, des cathédrales, abbayes, églises et autres bâtisses, de cette époque qui s'étend sur six siècles. Le patrimoine de l'Ancien Régime, honni, sans lequel il n'y aurait plus grand chose à venir voir chez nous si on devait retenir pour les montrer aux touristes, que les monuments érigés sous la République, passera aussi. C'est une question de un ou deux millénaires. Le pont de Tournai érigé en symbole de la destruction au seul profit de l'économie est une posture politicienne. Comme telle, c'est une imposture dialectique. Qui peut soutenir que le développement doit s'arrêter sous prétexte qu'il doit d'abord être économique (pour accéder à une meilleure éducation et une meilleure santé et permettre tout le reste) ? Devinez.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA