Jul
30
NORMAL

Un jeune homme de 21 ans a été condamné mercredi à Toulouse à trois mois de prison après un SMS d'injures et de menaces adressé il y a un an à Rachida Dati, alors garde des Sceaux, a-t-on appris jeudi de

Deux complices, une jeune femme de 30 ans et un homme de 22 ans, ont été condamnés l'une à une peine de prison avec sursis et l'autre à une amende.

La garde des Sceaux avait reçu dans la nuit du 30 au 31 juillet 2008 un SMS d'injures et de menaces mentionnant notamment l'intention de "faire sauter Toulouse", ce qui avait conduit la Direction nationale antiterroriste à mener une enquête dès quatre heures du matin.

L'auteur du message, rapidement identifié, avait indiqué avoir voulu "s'amuser" avec le concours de son amie, salariée de l'opérateur SFR, qui avait accès au fichier des personnalités de SFR.

L'auteur du message a été condamné à trois mois de prison, peine couverte par la détention préventive. La jeune femme, qui a perdu son emploi et était seule présente à l'audience, a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et 800 euros d'amende, et l'autre ami à une amende de 1.000 euros.

SFR a obtenu 1.652 euros de dommages et intérêts.

Ce qui me choque c'est qu'il est fallu autant de temps pour arriver à ce résultat même pour la nécessité de l'enquête. Certitude et promptitude la peine.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA