Jul
03
Nos autorités publiques sont dans la démission constante.

Pont Sully: des manifestants coupent la circulation en occupant la chaussée, ce qui constitue un délit, au cours d'une manifestation menée hors du parcours de sa déclaration, ce qui est une contravention, et refusent d'obtempérer. La force publique fait partie de l'application de la loi. Son usage est conforme à l'Etat de droit. Tous les manifestants auraient dû faire selon la loi l'objet d'une comparution immédiate si la loi avait été appliquée. Le problème en France est que la loi n'est pas respectée au nom du droit notamment que la gauche s'arroge de nuire et elle n'est pas appliquée au nom de la démission de l'autorité comme variable d'ajustement social, par pure lâcheté. Nous n'avons eu droit qu'à une guerre de communication à charge des forces de l'ordre avec manipulation pure et simple de l'image sur fond de commentaires outranciers, menée en rangs serrés par toute ce que la gauche comporte de multi-cartes militants sur les réseaux sociaux, à qui les médias et la Presse ont servi d'amplificateurs. Puisque la guerre de la com' existe, la Police doit maintenant tout filmer et la justice doit poursuivre et condamner tous les auteurs de délit et de contravention. Ça s'appelle la tolérance zéro. Il faut en finir avec le droit de nuire des militants, des supporters et des manifestants car ce droit n'existe pas.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA