Oct
15
Notre confère Jean-François MARTIN nous a quitté.

"Chers Confrères,

Jean-François Martin, président de l'Association nationale des anciens de la 2e DB, est décédé jeudi à l'âge de 89 ans.

Il était également président de la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque.

Ses obsèques religieuses seront célébrées jeudi à 11h00 en la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

Jeune étudiant en droit, Jean-François Martin s'était engagé en Normandie à l'âge de 17 ans début août 1944 dans les rangs du régiment de marche du Tchad (RMT), l'une des unités de la 2e DB qui a libéré Paris trois semaines plus tard. Jean-François Martin avait participé à tous les combats de la 2e DB jusqu'à Berchtesgaden en Allemagne en avril 1945.

Après la guerre, il avait repris ses études de droit et était devenu avocat d'affaires.

Jean-François Martin était commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite. Il était titulaire de la Médaille militaire, de la Croix de guerre 1939-1945 et de la décoration américaine Presidential unit citation."

Votre bien dévoue Confrère,

Bruno Sautelet"

Jean-François MARTIN fût mon professeur à la faculté de droit de Sceaux (Paris XI) où il enseigna les procédures collectives en un semestre et le droit commercial avec les professeurs Bruno OPETIT et Emmanuel DU PONTAVICE. Ce qui me permettra de m'inscrire sur dossier en DEA de droit commercial pour suivre les cours du Professeur GAVALDA à PANTHEON PARIS I.

Il m'a été donné de retrouvé Jean-François MARTIN dès le début de mon activité professionnelle au tribunal de commerce de la Seine car il était non seulement avocat, mais aussi ancien Agréé. Je fus, à la suite d'Evelyne FORTAT qui préféra devenir juriste en entreprise, son collaborateur également pendant plusieurs années alors qu'ill avait son Cabinet rue de Berry à PARIS. Nous préparions avec notre confrère Geneviève BOESPFLUG, son associée et sa Principale une fois par semaine les audiences à venir, à une époque où le contentieux liés aux productions au passif étaient conséquent. Il m'a été donné de déjeuner il y a déjà longtemps au siége de la Fondation qu'il présidait et je recommande à tous de visiter celle-ci pour s'enrichir de la mémoire de la 2ième DB dans laquelle jean-François MARTIN a servi. Il ne s'en glorifiait pas et avec modestie, minimsait sa participation aux combats. Il s'engagea en trichant sur son âge sans prévenir ses parents. Il me raconta que lorsqu'il rentra à la maison après la fin de la guerre son prère lui passa un savon pour s'être engagé sans lui en parler . J'ai une foule d'anecdotes en tête au moment de rédiger ces lignes. Sa carrière et sa vie sont inscrites dans une autre époque qui ne nous a certaienement pas formé à celle que nous connaissons.Il fut cependant parmi les premiers à informatiser son Cabinet alors que nous étions au début de la bureautique Mes pensées vont à son fils, administrateur judiciaire qu'il m'est donné de rencontrer. il a hérité de son père la rigueur professionnelle et le droiture de l'esprit.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA