Dec
19
Protocole de procédure et audience...

d'un tribunal de commerce.

Ce témoignage est percutant et je le sais vrai. J'ajouterai pour faire bon poids qu'il m'a été donné d'observer des confrères boirent leur café, se servir de leur mobile, lire un roman, un journal, faire leur sudoku, tenir salon, terminer leur barre chocolatée.

Vu depuis l'autre coté de la barre (justement) vous pouvez imaginer ce que cela donne en plus du reste raconté avec humour et dérision par ce juge dans la note annexée à cet article.

Il est évident que les juges pensent à instaurer une discipline dans le déroulement des procédures.

Je considère que c'est aux avocats habituellement présents aux audiences de faire la différence, de faire preuve de métier.

Nous nous y attachons. Et cela est compris. C'est la raison pour laquelle les tribunaux savant faire la distinction entre les procédures maîtrisées par leurs interlocuteurs et celles qui ne le sont pas. L'auto-discipline et la rigueur sont incontournables.

Le code de procédure sera appliqué à ceux qui peuvent le revendiquer, les autres se verront imposer un protocole. Je plaisante.

Pour l'instant nous sommes face à un effet de mode. Les calendriers de procédure fixés dès la première audience ont déjà fait largement preuve de leur inefficacité ailleurs. Il suffit d'attendre que tout le monde s'y fasse: rien ne remplace le sur mesure et le travail bien fait.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA