Feb
17
Tiens les prix montent...ben pourquoi ?

Vous voulez rire ? Excellent, vous avez raison... alors sachez braves lecteurs assidus que le Gouvernement vient d'ouvrir la boîte de Pandore grâce à une initiative de notre secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer, Yves Jégo, qui a annoncé le 14 février la saisine de l'Autorité de la concurrence, afin qu'elle rende un avis avant l'été ..tout de même...sur l'exercice de la concurrence en Outre-mer.

L'avis portera sur deux sujets particuliers : les carburants et les « mécanismes d'importation et de distribution des produits de grande consommation ».

Est-ce vraiment un problème de concurrence ?

Conscient de la situation particulière des marchés ultramarins, qui « reposent souvent sur une grande concentration des sociétés d'importation et de distribution », Yves Jégo s'est engagé, lors des négociations en Guadeloupe, « à renforcer la transparence des prix et l'information des consommateurs ».

Normalement en bonne logique la même démarche devrait s'appliquer à la métropole. Les prix à la pompe ne baissent pas aussi vite qu'ils augmentent et il me semble que c'est une attitude commune à tous les distributeurs. Les prix des producteurs des produits de base sont bas et les marges des distributeurs importantes. Au final les prix sont toujours plus chers.

Ce communiqué des services du Premier ministre en date du 16 février 2009 qui ne concerne que les TOM-DOM devrait à mon sens concerner la Corse et la métropole.

Commentaires

Encore que pour les Terres Australes et Antarctatiques, on n'a pas encore vu de manifs de pingouins parce que le prix des sardines en boîtes avait triplé...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA