gilles.huvelin

Par gilles.huvelin le 04/01/10
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 4 mois

C'est grave, donc c'est gravé, c'est indélébile et il faut vivre avec, savoir le gérer. En réalité lorsque c'est grave c'est parce que c'est lourd, d'où la gravité. Et lorsque c'est trop lourd il faut savoir poser son fardeau. Inutile de vous dire que les psys qui souhaitent garder leur clientèle en analyse le plus longtemps possible préfèrent la première définition de l'expression « c'est grave ». Reste que déposer son fardeau ne veut pas dire le laisser tomber. C'est le cas des condamnés qui méritent mieux que l'exclusion. Cependant avec un taux d'élucidation des crimes et délits passés de 25 à 40% il est à la fois certain que nous aurons besoin de plus de prisons et que nous disposerons moins de moyens de prise en charge. 60 % d'affaires pénales non élucidées est un élément permettant d'appréhender ce que peut être le chiffre noir de la délinquance...Ces chiffres devraient nous faire réagir.