gilles.huvelin

Par gilles.huvelin le 06/02/19
Dernier commentaire ajouté il y a 3 mois 2 semaines

 

Le professeur d'économie d’un collège, dont nous tairons le nom, a affirmé qu'il n'avait jamais eu un seul étudiant qui avait manqué son cours.

Par contre il s'est retrouvé un jour à devoir arrêter ses cours à une classe entière, celle-ci ayant affirmé et insisté pour dire que le socialisme était le système idéal et que personne n’étant plus ni pauvre ni riche, tout le monde serait heureux !

Extraordinaire, non ! Le professeur annonça :

"OK! Nous allons, si vous le voulez bien, tenter une petite expérience en classe... Dorénavant, je prendrai la moyenne de toutes vos notes, vous aurez alors tous la même note, ainsi personne ne sera mal noté, ni n’aura de très bonnes notes.

A l’issue du 1er contrôle,  le professeur fit donc la moyenne des notes obtenues de tous les élèves et tout le monde s’est retrouvé avec un 13... Ceux qui avaient cravaché fort pour réviser ont commencé à trouver cela injuste et étaient déçus, tandis que ceux qui avaient moins forcé étaient ravis.

Après le 2ème contrôle, ceux qui avaient moins forcé révisèrent encore un peu moins et décidèrent de profiter de l’occasion pour s’amuser un peu plus tandis que ceux qui avaient cravaché étudièrent moins vu qu’ils ne seraient pas récompensés de leurs efforts: toute la classe se retrouva avec un 9 !... Personne ne fut content !

Le processus étant engagé, la moyenne du 3ème contrôle fut 4 !

Par la suite, les notes ne remontèrent jamais: les pointages de doigts commencèrent, les jugements dominaient les conversations et tout le monde se sentait mal... mais personne ne voulut étudier pour le bénéfice de l'autre.

À leur grande surprise, ils faillirent tous!

Alors le professeur  déclara: “La récompense est à la mesure de l'effort pour réussir, mais lorsque les gouvernants enlèvent toute forme de récompenses, personne ne voudra plus fournir l’effort nécessaire à la réussite  et le pays s’en ira à vau l’eau ! “

Conclusion de cette petite expérience:

1. Vous ne pouvez pas dire aux plus mal lotis qu’ils auront le succès en ordonnant aux plus aisés de ne plus en avoir...

2. Ce qu'une personne reçoit sans avoir à travailler, une autre personne doit travailler sans en recevoir la récompense.

3. On ne peut donner quelque chose à quelqu'un sans l'avoir auparavant enlevé à quelqu'un d'autre !

4. Il n’est pas possible de multiplier ni la richesse, ni le travail en les divisant!

5. Enfin, lorsque la moitié d’un peuple prend conscience de l'idée qu'il n'a plus besoin de travailler, puisque l’autre moitié va s'occuper d'eux, cette dernière moitié comprend alors que ça ne vaut plus la peine de travailler, car l’autre moitié récoltera le fruit de ses efforts: c’est le début de la fin !

Tout simplement parce que sans compétition, il n'y a pas de productivité, et donc pas de croissance. Or seule celle-ci permet de développer l'éducation et la santé depuis....1750, date à laquelle la transition démographique a permis l'essor de l'économie.