Mar
15
IRAN : GAZ ET PETROLE POUR LE PAKISTAN, L'INDE ET LA CHINE.

Malgré les pressions américaines, PAKISTAN, INDE et CHINE s'activent avec l'IRAN :

- le gazoduc d'Assalouyeh ( gisement de Pars Sud en partage avec le QUATAR ) est activement poursuivi sur Karachi. Le Président Zarwari est venu en personne signer à Téhéran. Il a obtenu des cofinancements iraniens et chinois et le consortium d'entreprises irano-pakistanais a démaré le chantier au PAKISTAN.

- l'INDE assure le cargo pétrolier d'IRAN pour continuer ses importations d'IRAN qu'elle paye en riz. Le quasi-monopole assurentiel de Londres sur la fourniture pétrolière a pris fin comme au JAPON, en CHINE et en COREE

l'INDE souhaite que le gazoduc IRAN-PAKISTAN soit poursuivi jusqu'à Delhi.

- la CHINE construit à Gwadar ( au PAKISTAN à la frontière irano-pakistanaise ) un port pétrolier et gazier et une raffinerie pour enlever en particulier les produits iraniens au-delà du détroit d'Ormuz.

L'IRAN exporte depuis Janvier 25 % de plus de pétrole et se sécurise des marchès dans des pays en fort développement qui ont de formidables besoins en énergie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA